Un espace numérique de santé : une évolution voulue par l’Assemblée

0
1237
Prochainement, un nouvel espace numérique médical pourrait être utilisé.
Bientôt, un nouvel espace numérique de santé pourrait voir le jour.

Un espace numérique de santé : un dossier médical pour chaque usager

Créer ce type d’espace numérique, propre à chaque assuré social, est une proposition qu’a récemment faite l’Assemblée nationale. Ce compte personnel, accessible en ligne, pourrait regrouper toutes les informations médicales nécessaires. Il améliorerait la bonne gestion de chaque dossier médical.

Un progrès dans le suivi des patients

La création de cet espace numérique médical aura pour but de faciliter le partage des données, utiles pour les professionnels de Santé. De plus, il pourra intégrer l’usage automatique du site « ameli.fr ». Vendredi dernier, l’Assemblée nationale a donc voté le lancement de ce nouvel espace informatisé. En tant que carnet de santé numérique personnel, il sera consultable en ligne. Ainsi, il pourra jouer le rôle d’un dossier médical partagé. Il permettra aussi d’accéder à des applications ciblées, et à toutes les informations de santé nécessaires au traitement de chaque patient.

Une facilité numérique

Ce nouvel espace numérique de santé pourrait être automatiquement créé, pour tous les patients nés après 2022. Conformément à l’article inclus en première lecture de ce projet de loi, tous les patients devraient pouvoir ouvrir   cet « espace numérique de santé ». Cela, au plus tard le 1er janvier 2022. Pour les personnes qui naîtront à partir de cette date, les députés ont prévu, via un amendement, une ouverture automatique de cet espace. Cependant, chaque patient pourra s’y opposer. Cet espace numérique sera gratuit et personnalisable. Sur une même plateforme, il devrait regrouper tous les documents médicaux existants (analyses déjà faites, traitements suivis, etc.) Le Dossier Médical Partagé devrait constituer le centre de ce nouvel espace.

Rattraper un retard

Grâce à un nouvel espace numérique de santé, les patients pourraient être mieux soignés.
Un nouvel espace numérique de santé devrait faciliter le suivi des patients.

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a rappelé que ce projet avait pour ambition de « […] remettre l’usager au cœur du dispositif. » Ce, pour « améliorer son parcours de soins ». En effet, la France est aujourd’hui en retard dans ce domaine. Ce projet apparaît donc comme nécessaire. Pour donner toute satisfaction, cet espace numérique de santé devra bien sûr offrir toutes les garanties nécessaires de confidentialité, concernant ses données.

Un consensus général

Globalement bien reçue, cette proposition a soulevé un large interêt. Le coût de la mise en place de cet espace numérique de santé a été estimé à 50 millions d’euros. Sa période de création devrait durer de 2019 à 2022.