Excès de vitesse : quels sont les véritables risques encourus ?

0
225
Excès de vitesse

Excès de vitesse : des sanctions proportionnelles au délit.

exces-de-vitesse-risques-encourus
Exces de vitesse

La nouvelle limitation à 80 km/heure a été mise en application depuis ce 1er juillet. Les forces de l’ordre vont évidemment veiller à ce que tout excès de vitesse soit sanctionné, sur toutes les routes concernées. Pour y parvenir, la police de la route va pouvoir s’appuyer sur 1.870 radars automatiques, déjà réglés sur cette nouvelle limite de vitesse, désormais abaissée de 10 km/heure.

De nouvelles habitudes

Dès à présent, les automobilistes vont devoir être plus vigilants quand ils accélèrent, afin de ne pas se retrouver en excès de vitesse. Ils devront ne pas compter trop longtemps sur la tolérance des forces de police attribuées à la sécurité routière, surtout en cas de dépassement de vitesse enregistré exagéré. Cette limitation plus restreinte concerne dès maintenant toutes les routes à double-sens, sans séparateur central. Cette nouvelle règle s’applique indifféremment aux routes nationales et départementales. Elle sera appliquée sur un réseau de plus de 460.000 kilomètres. Cette mesure gouvernementale s’accompagne de deux autres limites à respecter : celle des 50km/heure en ville, ainsi que celle des 130 km/heure sur les autoroutes.

Un message à faire passer

Dès sa mise en oeuvre, cet abaissement de la vitesse maximale autorisée a fait l’objet de mesures de prévention particulières, destinées à informer et à sensibiliser l’ensemble des conducteurs. De nombreux flyers ont notamment été distribués sur les routes, pour mieux expliquer les motifs de ce nouveau dispositif et ses conséquences attendues. Avec une limite claire : en cas de vitesse véritablement excessive, très peu de contestation seront acceptées.

Quelles seront les sanctions ?

Les automobilistes qui ne respecteront pas la nouvelle limitation s’exposeront à des sanctions réellement dissuasives. À savoir, pour un excès de vitesse enregistré à 20 km/heure au-dessus de la limite, un retrait d’un point sur le permis sera appliqué, plus une amende forfaitaire de 68 €. Pour un dépassement atteignant entre 20 et 30 km/heure au-dessus de la limite permise, l’amende passera alors à un montant de 135 €, et deux points seront retirés du permisEn cas d’excès de vitesse enregistré entre 30 et 40 km/heure au-delà de la nouvelle limitation, l’automobiliste verbalisé risque de perdre 3 points sur son permisPour un dépassement atteignant entre 40 km/heure et 50 km/heure, la sanction peut atteindre un retrait de 4 points, une confiscation immédiate du permis, et la contrainte éventuelle d’avoir à se rendre devant un tribunal. Ce dernier pourra alors imposer au contrevenant une suspension de permis pouvant aller jusqu’à trois ans. Cette sanction pourra s’accompagner d’une obligation annexe de faire un stage de conduite.

Pour les cas graves

Les infractions manifestes, caractérisées par de très grands excès de vitesse, égaux ou supérieurs à 50 km/heure, seront sanctionnées par une amende forfaitaire de 1.500 euros, et par un retrait de 6 points sur le permisDans ces cas précis, un juge peut également prononcer une suspension de permis d’une durée de trois ans, accompagnée d’une confiscation immédiate du permis ainsi que du véhicule.

Pour plus de précisions sur cette disposition officielle : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A12461