Faire revenir les Français en Égypte : une mission délicate

0
181

Faire revenir les touristes français en Égypte est une tâche compliquée. Bien que le ministre du Tourisme égyptien, Yehia Rached, affirme : « Il n’y a plus de risque terroriste en Égypte. », les tour-opérateurs n’arrivent plus à vendre cette destination.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : une baisse de plus de la moitié du trafic a été enregistrée dans les agences pour la saison hivernale. Quant à la période estivale, elle chute de 62 %. Pour inverser cette tendance, Yehia Rached n’hésite pas à déclarer que l’Égypte est : « […] une destination plus sûre que tous les autres pays du monde. » Être rassurant et rester positif sont les deux leitmotivs du ministre. Il rappelle que dans son pays la sécurité des touristes reste « la priorité du gouvernement », et « qu’il n’y a pas eu d’attentats depuis 2 ou 3 ans. » Son objectif est d’atteindre 10 millions de touristes étrangers d’ici la fin de 2017.