Fêtes de fin d’année

0
274
un dépôt sauvage de sapins de Noël
Comme chaque année après les fêtes, les villes mettent en place des collectes de sapins de Noël.

Collecte des sapins de Noël

Comme chaque année après les fêtes, les villes mettent en place des collectes de sapins de Noël. L’objectif est d’éviter les dépôts sauvages tout en sensibilisant la population au développement durable.

un dépôt sauvage de sapins de Noël
Comme chaque année après les fêtes, les villes mettent en place des collectes de sapins de Noël.

Mon beau sapin…

Les sapins de Noël envahissent les rues dès les Fêtes de fin d’année passées. Artificiels ou naturels, on vend chaque année plus de 6,5 millions d’arbres, dont 5,3 millions d’arbres naturels. Après les fêtes, 5 millions se retrouvent sur les trottoirs. Et pourtant, il est interdit par la loi de déposer son sapin dans la rue, sous peine de payer une amende de 50 euros. Les communes proposent donc des solutions de collecte. Si les sapins artificiels sont généralement en plastique et très polluants, par contre pour les sapins naturels, il existe des solutions. Ces derniers, en effet, ont de nombreux avantages. Ils stabilisent les sols, sont biodégradables et participent au développement économique de certaines régions. S’ils ont encore leurs racines, il est possible de les donner à des associations ou magasins. On va les replanter et ils continueront à jouer leur rôle en absorbant du CO2.

La collecte des sapins de Noël

Chaque année, les communes mettent en place des collectes de sapins, à domicile ou sous forme de points de collecte. On transporte ensuite les arbres  vers des plateformes de broyage et de recyclage. S’ils sont encore décorés ou floqués de neige artificiels, ils seront apportés en déchèterie. Les arbres broyés serviront ensuite au paillage pour les espaces verts. Les matières récupérées vont servir de désherbant naturel et vont protéger les sols et les plantations du froid et de l’évaporation de l’eau. Au-delà même de la simple collecte, ces opérations s’inscrivent dans des démarches de communication et de sensibilisation à l’éco-citoyenneté. La réduction des déchets et le recyclage doivent être expliqués à la population, dans les écoles et dans les maisons de retraite. De nombreuses associations profitent de l’occasion pour rappeler certaines pratiques et donner des conseils de jardinage ou de protection de la biodiversité.

Chacun sa solution

des boules de Noël er des branches de sapins par terre
Collecter les sapins de Noël s’inscrit dans une démarche de développement durable

Collecter les sapins de Noël s’inscrit dans une démarche de développement durable. Les communes, pour certaines, choisissent d’amplifier cette action par des actions personnalisées. D’une manière générale, on valorise les arbres collectés  pour les transformer en compost, en copeaux de bois ou en combustible à destination de chaudières à bois. Mais cela peut s’accompagner d’autres initiatives : ainsi, à Saint-Leu-La-Forêt, les sapins seront ramassés par un cheval de trait. La municipalité a mis en place l’opération « Mon vieux sapin a de l’avenir ». C’est une remorque tractée par un cheval qui va collecter les sapins de Noël. Dans les Landes, un zoo propose de replanter les sapins à racines…. Dans l’enclos de loups. L’objectif est de donner une deuxième vie à ces arbres et d’enrichir l’espace vital des animaux. Enfin, de nombreuses communes du littoral récupèrent les sapins de Noël pour renforcer le cordon dunaire. Ce cordon est particulièrement fragile et recule régulièrement chaque année, les sapins sont idéals pour lutter contre cette érosion.