Fin des SMS bancaires : une disparition qui se rapproche

0
5185
Cropped La Fin Des Sms Bancaires Validant Des Achats Sera Applique E Fin 2020

Fin des SMS bancaires : un futur arrêt programmé

Récemment, l’Autorité Bancaire Européenne a validé la fin des SMS bancaires. De fait, au terme de l’année 2020, ce procédé qui sécurisait des achats en ligne disparaîtra. Un autre système le remplacera. Il offrira une sécurité renforcée.

La fin d’une habitude

Dans un peu plus d’un an, la procédure pour valider un paiement en ligne après avoir reçu un SMS cessera d’exister. Désormais, les banques et les commerçants qui l’utilisaient auront jusqu’au 31 décembre 2020 pour mettre en place un nouveau système. Celui-ci s’appellera « l’Authentification forte ». Cette nouvelle directive émane de l’Autorité Bancaire Européenne. Elle a demandé aux autorités nationales de la faire respecter. Par conséquent, les envois des SMS pour valider des paiements vont disparaître. Dans un premier temps, cet arrêt était d’abord prévu le 14 septembre dernier. Mais finalement, cet ancien procédé durera encore un moment. Ainsi, normalement, il prendra seulement effet le 31 décembre 2020. C’est l’Autorité Bancaire Européenne qui a décidé ce report concernant la fin des SMS bancaires. Ce, après plusieurs semaines de négociations avec les régulateurs nationaux.

Contre les fraudes à la carte bancaire

La fin des SMS bancaires de validation d'achats signera l'arrivée d'un système plus sûr.
La fin de SMS bancaires sera appliquée pour laisser la place à un système mieux sécurisé.

Pendant encore un peu plus d’un an, l’ancien système dit « 3-D Secure » sera encore utilisé. Ainsi, la fin des SMS bancaires, qui permettaient via un code reçu de valider un paiement, a été différée. Mais dès l’année prochaine, cet ancien procédé devra laisser la place à sa remplaçante : « l’Authentification forte ». Plus sûr, ce nouveau dispositif nécessitera deux éléments d’authentification. Sans doute complété par les nouvelles technologies, il pourrait utiliser les empreintes digitales ou la reconnaissance faciale. Ainsi, grâce à des vérifications plus poussées, « l’Authentification forte » devrait permettre de mieux lutter contre les fraudes à la carte bancaire. Cependant, comme l’implantation de ce procédé nécessite plus de temps que prévu, sa date de mise en place initiale a été repoussée. D’ailleurs, plus de vingt pays appartenant à l’Union européenne ont eux aussi décidé d’accorder un délai supplémentaire à ce changement bancaire.

Des délais nécessaires

En définitive, l’Autorité Bancaire Européenne a accordé un délai d’un peu plus de 14 mois aux futurs utilisateurs de « l’Authentification forte ». Cette facilité concernant la nouvelle directive a nécessité de longues négociations. En effet, certains partenaires ont réclamé jusqu’à 18 mois de report, avant d’être prêts. Mais le Régulateur européen du système bancaire a choisi un délai plus court. Désormais, les commerçants qui accepteront le nouveau système de validation des paiements devront respecter les dates de lancement prévues. Ce sera donc la fin des SMS bancaires traditionnels. Chaque autorités nationale veillera à ce que les nouveaux délais soient respectés.