Franck Dubosc signe un film qui fait réfléchir sur le handicap

0
160
Franck Dubosc

Franck Dubosc a réalisé « Tout le Monde Debout », une comédie où il joue le rôle d’un faux paraplégique. Le premier film réalisé par le célèbre humoriste, qu’il vient de présenter en avant-première au festival de l’Alpe-d’Huez. 

franck-dubosc-film-handicapCe long-métrage, qui sortira le 14 mars en salle, montre le handicap en le dédramatisant, d’une façon qui pousse à réfléchir sur la place qu’il occupe actuellement dans la société, et les contraintes qu’il entraîne.

Franck Dubosc incarne Jocelyn, le personnage d’un patron d’une société qui fabrique des chaussures de sport. D’un caractère cynique, farouchement célibataire, il est aussi un menteur invétéré. Piégé lui-même par l’un de ses multiples mensonges, celui de faire croire à une jolie femme qu’il veut séduire qu’il se déplace en fauteuil roulant, Franck Dubosc rencontre ensuite sa soeur, jouée par Alexandra Lamy, une violoniste classique qui est réellement paraplégique. Il s’en suit une multitude de situations cocasses, souvent irrésistibles, à l’humour subtil, provoqué par le subterfuge choisi par Jocelyn, qui prétend être invalide dans le seul but de faire une conquête de plus. Le film se révèle étonnamment élégant, un cap que l’humoriste voulait absolument maintenir, car il savait que la critique « l’attendait », et que le thème du handicap imposait des contraintes d’écriture exigeantes. Il a donc tenu à s’éloigner délibérément de l’humour potache qui l’a fait connaître, n’hésitant pas à aller sur le terrain de la comédie romantique. Franck Dubosc est directement concerné par ce sujet, car sa mère est elle-même handicapée. À travers ce film qui se refuse à tout pathos, le réalisateur invite à nous interroger sur l’importance qu’a notre image dans notre quotidien, et sur la place qu’elle occupe dans les relations que nous avons.

L’avant-première de « Tout le Monde Debout » a été saluée avec beaucoup d’enthousiasme par le public qui était présent à cette projection. Le couple joué par Franck Dubosc et Alexandra Lamy fonctionne parfaitement, mais dans un registre très inhabituel pour les deux comédiens, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Ce film a le mérite de présenter le handicap autrement.