Orange limite la vitesse des débits utilisés par Free Mobile

0
26
Orange Limite Les Debits De Free Mobile

Free Mobile : une utilisation parfois plus lente

Free Mobile, depuis son lancement, utilise le réseau d’Orange pour fournir à ses clients leurs télécommunications et leur accès à Internet. Ainsi, ses services passent par un transit technique. Or, depuis le 1er janvier 2019, les débits utilisés par Free viennent d’être sensiblement bridés par l’opérateur historique. Cela tient à l’ancien accord d’itinérance, conclu en 2011 par Free Mobile avec Orange.

Historique

A ses débuts, Free, quatrième opérateur arrivé sur le marché de la téléphonie mobile, a dû signer avec Orange un accord d’itinérance nationale pour utiliser les réseaux 2G et 3G. En effet, comme Free ne possédait aucun réseau téléphonique lors de son lancement, la société devait trouver un moyen de créer sa place. Ainsi, après un accord signé pour cinq ans, Free a pu travailler aux côtés des trois acteurs déjà installés : Orange, Bouygues Telecom et SFR. En utilisant les infrastructures déjà existantes, Free a pu à son tour fournir à ses clients des communications mobiles et des accès au Web.

Création d’un réseau indépendant

Publicite pour Free Mobile
Certains forfaits de Free Mobile sont brides

Ce laps de temps a donné le temps à Free d’élaborer son propre réseau de télécommunications. A l’origine, il était prévu qu’en 2018 Free Mobile soit capable d’être autonome. Il devait pouvoir utiliser son réseau indépendant avec 90 % de la population vivant en France métropolitaine. D’après l’ARCEP, le Régulateur des Télécoms, cet objectif a été atteint. Ce, pour les réseaux 2G, 3G et 4G. Parallèlement, il était prévu que l’ancien accord d’itinérance conclu avec Orange disparaisse peu à peu. Cependant, en juin 216, un second accord de prolongation a été conclu entre Orange et Free Mobile. Désormais, cette nouvelle autorisation de découplage progressif est valable jusqu’en 2020. Néanmoins, elle s’accompagne d’une limitation de la vitesse de connexion. De fait, elle est de plus en plus sensible pour une partie des abonnés de Free. D’où une baisse possible des débits pour les abonnés de Free fournis via le réseau d’Orange.

Une contrainte partielle

Au cours des années 2017 et 2018, la vitesse d’envoi chez Free a été maintenue à 448 kb/s. Cependant, depuis le début de l’année, elle est passée à seulement 384 kb/s. Cette limitation sera appliquée toute l’année. Par la suite, elle devrait encore être réduite, dès le 1er janvier 2020. Comparativement, la vitesse maximale en itinérance sur le réseau Orange est nettement plus rapide. Celle-ci a été fixée à 768 kb/s. Heureusement, pour surfer et télécharger, ces baisses de débits ne touchent que les abonnés de Free qui ne sont pas encore alimentés par son propre réseau. Comme Free Mobile ne cesse d’installer de nouvelles antennes-relais, de moins en moins de ses clients devraient être gênés par des débits plus lents.

Le Bulletin des Communes suggère également de lire cet article de Numeramahttps://www.numerama.com/tech/452155-orange-bride-un-peu-plus-les-debits-de-free-mobile-quand-il-est-en-itinerance.html