Gaspillage alimentaire : l’ADEME pointe du doigt la restauration collective

0
258

Le gaspillage alimentaire est une nouvelle fois au cœur des préoccupations environnementales.

En effet, selon l’ADEME, la restauration collective génère d’importants gaspillages alimentaires. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a dressé le bilan du gâchis dans la restauration collective en France : cantines scolaires, cantines d’entreprises ou repas dans les hôpitaux : 540 000 tonnes sont jetées chaque année. En s’appuyant sur une étude réalisée dans la région Rhône-Alpes, l’ADEME estime que les pertes et gaspillages alimentaires représentent en moyenne 17% des aliments achetés, 14% des coûts d’achats de matières premières et 17% des émissions de gaz à effet de serre. Cela représente 3 milliards de repas et 540 000 tonnes de nourritures jetées chaque année en France. Le coût direct moyen de ce gaspillage alimentaire s’élève à 27 centimes par repas et si on y ajoute les coûts indirects le montant atteint 68 centimes par repas. Pour un collège servant 300 repas sur 145 jours cela représente 13 000 euros par an.[one_fourth last=”yes” spacing=”yes” center_content=”no” hide_on_mobile=”no” background_color=”” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” background_position=”left top” hover_type=”none” link=”” border_position=”all” border_size=”0px” border_color=”” border_style=”” padding=”” margin_top=”” margin_bottom=”” animation_type=”” animation_direction=”” animation_speed=”0.1″ animation_offset=”” class=”” id=””][/one_fourth]