Gestion des eaux pluviales

0
1722
une vue de Douai
Les 5 et 6 juin prochains se tiendront à Douai les Assises nationales de la gestion des eaux pluviales.

Les assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales

Les 5 et 6 juin prochains se tiendront à Douai les Assises nationales de la gestion des eaux pluviales. Ces deux journées d’échanges et rencontres porteront sur des enjeux d’actualité à l’heure du dérèglement climatique.

Les eaux pluviales : une gestion nécessaire

L’eau est une ressource commune qu’il nous faut préserver. Cette réflexion doit être la base des politiques de gestions territoriales. L’eau de pluie ne doit pas être ouliée dans cette démarche de gestion. Les municipalités l’intègrent désormais dans les aménagements du territoire. En effet, les évènements pluvieux se multiplient et le dérèglement climatique s’impose comme un véritable fléau. Pourtant des solutions durables existent, elles ont fait leur preuve. La gestion durable des eaux pluviales privilégie une vision globale et transversale qui permet de recharger les nappes phréatiques, de maintenir des corridors écologiques, d’accroitre la biodiversité et de lutter contre les îlots de chaleur. L’infiltration est une véritable solution qui permet de reverdir la ville. Elle favorise l’évapotranspiration et donc, diminue la température des villes.

Organisation d’Assises nationales

Les 5 et 6 juin se tiendront à Douai les premières Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales. Cette initiative a pour objectif de replacer l’eau au cœur de l’action des collectivités. Durant ces deux jours, il sera question des réponses à apporter aux préoccupations des usagers confrontés au changement climatique. Au programme, des conférences, des ateliers et des rencontres professionnelles destinés à intégrer une gestion durable des eaux de pluie dans les projets d’aménagement. Il sera également question de l’entretien les installations en techniques durables et de la prévention de l’érosion des sols. L’objectif est d’inciter les communes à mettre en œuvre des techniques alternatives à tout tuyau afin de permettre une baisse de la saturation par temps de pluie. Ces méthodes permettent de mieux gérer les inondations mais également d’atteindre un meilleur état écologique des masses d’eau.

L’expérience de Douai

des gouttes d'eau de pluie symboles de la nécéssité d'une gestion durable des eaux pluviales
L’eau est une ressource commune qu’il nous faut préserver.

Le territoire de Douai a été longtemps confronté à d’importants problèmes d’inondations. Les élus ont dû trouver des solutions. L’intercommunalité a décidé de mettre en place un programme d’assainissement afin de redimensionner ses ouvrages destinés à répondre aux inondations. Désormais, l’assainissement local repose sur cette idée « zéro rejet pluvial » au réseau. L’idée s’est peu à peu imposée de ne plus introduire les eaux pluviales dans le réseau de collecte. Ainsi, aujourd’hui, un quart du territoire de l’agglomération est géré par des techniques d’infiltration. Désormais l’eau de pluie est évacuée sans passer par les réseaux publics de collecte. La gestion durable des eaux de pluie est donc la règle appliquée lors des nouvelles réalisations, modifications ou réhabilitations