Le GR34 : un chemin très maritime devenu célèbre

0
565
Faire le GR34 est une randonnée inoubliable.
Le GR34 permet de découvrir de superbes paysages.

Le GR34 : un enchantement pour les adeptes de la marche.

Ce parcours est emblématique de la Grande Randonnée (GR). Sa longueur totale est de plus de 2.000 kilomètres. Idéal pour respirer l’air marin, il serpente le long des côtes bretonnes. Cette année, il fête son cinquantenaire.

 

Un itinéraire balisé

Le GR34 offre une randonnée unique dans un milieu préservé.
Aller sur le GR34 garantit de grands moments de balade dans la nature.

Peu à peu, cette randonnée est devenue la préférée des Français. Aujourd’hui, sa popularité a dépassé celle du chemin de Stevenson, le GR70, qu’on trouve dans les Cévennes. Elle a aussi supplanté le GR20, en Corse. L’inauguration du GR34 a eu lieu en 1968, juste 20 ans après le fameux GR1, situé autour de Paris. Il a aussi précédé le GR3, premier sentier officiel balisé en France, qui sillonne le long des Châteaux de la Loire.

Un itinéraire privilégié

Aujourd’hui, ce parcours a l’avantage de relier le célèbre Mont-Saint-Michel à la Roche-Bernard, dans le Morbihan. Il permet donc de s’aventurer aux confins de la Bretagne et des Pays de la Loire. Auparavant, ce parcours s’appelait le « Sentier des douaniers ». En effet, son tracé originel reliait d’anciennes maisons de douaniers. Celles-ci étaient construites en bordure de mer et dans les terres.

Des petites balises

Pour emprunter le futur GR34, il fallait juste suivre des petites balises rouges et blanches, qui le signalaient. En fait, ce chemin existe depuis 1791. A cette époque, les douaniers avaient pour mission de limiter la contrebande, alors très active le long des côtes. Des temps révolus, où d’anciens impôts comme la gabelle, prélevée sur le sel, étaient encore perçus.

Une zone précise

Les douaniers étaient chargés de surveiller une zone précise, qui s’étendait sur une soixantaine de kilomètres.  Ces hommes devaient aussi empêcher la population bretonne de piller les épaves échouées à proximité. Une mesure sévèrement appliquée, car ces épaves étaient des propriétés de l’État. Par la suite, l’usage de ce sentier s’est peu à peu raréfié. Finalement, seuls les randonneurs l’ont utilisé.

De nombreuses étapes

En partant de la baie du Mont-Saint-Michel, les différentes étapes du GR34 permettent de parcourir la côte d’Amour, en Loire-Atlantique. Il passe également par les côtes d’Émeraude, de Granit rose et de Cornouailles. Ensuite, ce chemin s’étend jusqu’au golfe du Morbihan.

Des sites plus vrais que nature

Cette promenade sportive comporte plusieurs endroits marquants, particulièrement admirables. Notamment la baie de Morlaix, la presqu’île de Crozon et la pointe du Raz. Un paysage très riche, parfois proche de certaines cartes postales. Cependant, ces endroits privilégiés sont plus vrais que nature. Ils font découvrir de ravissantes criques, au milieu d’une nature restée intacte.

Pour plus d’informations sur le GR34 : https://www.mongr.fr/sentier/3/gr-34-le-plus-maritime-des-sentiers-de-grande-randonnee