Greenpeace décide de porter plainte contre une élue LREM

0
222
greenpeace-centrale-nucleaire

Greenpeace : l’organisation de protection de l’environnement va porter plainte contre une députée.

Lors d’une récente audition du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, la députée Perrine Goulet n’a pas hésité à demander, au sujet des militants écologistes qui s’introduisent dans les centrales nucléaires : « Pourquoi nous ne ferions pas un peu comme aux États-Unis ? Avec une sécurisation par mirador et possibilité […], quand il y a une intrusion, de tirer ? »

greenpeace-centrale-nucleaireL’organisation Greenpeace a décidé de réagir en portant plainte contre cette élue de la Nièvre, membre de la Commission d’enquête sur la sûreté nucléaire. Le motif de la plainte sera : « Incitation au meurtre ». La députée Perrine Goulet a en effet expliqué : « Je pense (qu’)à un moment il va falloir ne plus distinguer, puisque c’est un délit de rentrer sur une centrale nucléaire. (…) Il y a des forces de sécurité, elles doivent intervenir et ne pas se poser de questions, peut-être que ça dissuadera. » En s’opposant à cette déclaration, Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France, a répondu dans un communiqué : « Ces propos sont graves et indignes d’une élue de la République. Suggérer de tirer sur des militants non-violents ne résoudra en rien le manque de sécurité dans les centrales nucléaires d’EDF. »