Guerre des box : un marché qui affronte une évolution

0
5079
Cropped La Guerre Des Box Est Devenue Habituelle Aux Yeux Des Consommaterus

Guerre des box : les opérateurs officiels perdent du terrain

Depuis plusieurs années, les quatre opérateurs historiques qui se partagent la filière des télécoms se livrent une guerre des box. Ses règles sont très codifiées. Cependant, de nouveaux arrivants, parfois conçus par les GAFA, offrent aujourd’hui de nouveaux moyens d’accès à Internet ou à des contenus multimédias. Or ils sont plus flexibles et donc très séduisants. Ainsi, leur popularité croissante est en train de changer en profondeur cette guerre des box.

Des renouvellements réguliers

La guerre des box ne cesse de jamais d’évoluer au sein de la filière des télécoms. Ainsi, chaque opérateur met régulièrement en avant les nouveaux atouts exclusifs de son boîtier maison. Ce, afin de convaincre les consommateurs qu’il est le meilleur. Récemment, Orange vient de lancer la cinquième version de sa Livebox. Une réponse attractive, faite pour contrer l’offre de SFR, la Box 8, qui a vu le jour à la fin de l’été. De son côté, Free prépare la promotion de sa septième Freebox, dont l’arrivée est prévue en novembre prochain. Enfin, Bouygues Telecom n’a pas l’intention de se laisser distancer. En effet, le groupe est en train de peaufiner les derniers détails de sa future Bbox, qu’il proposera dès 2020.

Des arguments censés convaincre

Comme on le voit, les différents terminaux permettant d’accéder à la fameuse offre Triple play (Internet/télévision/téléphone fixe), désormais incontournable, n’arrêtent jamais de se renouveler. Chaque fois, avec d’attirants arguments de séduction. A l’avenir, cette lutte commerciale, à laquelle nous sommes habitués, pourrait continuer sans fin. Sauf que de nouveaux concurrents très agressifs ont réussi à s’immiscer dans cette guerre convenue. Ces intrus, qui eux aussi veulent faire main basse sur ce marché, développent une stratégie radicale : la mise à mort des box.

De nouveaux prétendants

A travers la guerre des box, les quatre opérateurs officiels cherchent une suprématie.
L’actuelle guerre des box entre les opérateurs va bientôt changer d’aspect.

Permettre aux consommateurs d’accéder à toujours plus de contenus est devenu le nerf de la guerre des box. Mais de plus en plus de nouveaux prétendants menacent chaque jour la suprématie tant convoitée. Ainsi, de nouveaux dispositifs permettent maintenant d’accéder à Internet, à des films, à de la musique en streaming, ou à des séries. Parfois, ils prennent la forme d’une simple clé TV ou de mini-boîtiers. Sans parler des téléviseurs eux-mêmes, dont les fonctions deviennent de plus en plus intelligentes. Même les enceintes connectées s’y mettent. Désormais, toutes ces nouvelles possibilités brouillent les cartes d’un combat qu’on croyait jadis réservé aux quatre adversaires officiels. Bientôt, les aspirants au titre de la meilleure box vont se retrouver sur la touche. Car il faut se rendre à l’évidence, l’efficacité des boîtiers des opérateurs est aujourd’hui contestée. Au point de rendre la guerre des box quasiment obsolète.

Une disparition annoncée

Pour l’instant, l’enjeu commercial des quatre opérateurs français reste de taille. En effet, il s’agit pour eux de vendre à des millions d’usagers des abonnements mensuels dont le ticket moyen est de 30 euros. Par conséquent, cela vaut largement la peine de se battre. Mais le champ de bataille est en train de changer, et à grande vitesse. D’ailleurs, l’évolution de ce marché, actuellement en ébullition, va bientôt faire perdre aux box leurs meilleures armes. Car elles sont déjà dépassées. De fait, les experts de ce secteur sont formels : le temps des box est dès à présent compté. Dans un délai relativement proche, elles finiront par disparaître. Et aucune campagne marketing ne parviendra à les sauver.