LES HÔTELIERS BOYCOTTENT LA TAXE DE SÉJOUR PENDANT L’EURO 2016

0
150

Décidé depuis mi-avril par les deux principales organisations patronales du secteur hôtelier, l’UMIH et le GNC, le boycott du paiement de la taxe de séjour pendant toute la durée de l’Euro est maintenu par les hôteliers.

Cette décision a été prise pour protester contre l’accord passé entre l’Union Européenne des Associations de Football (UEFA) et la plateforme Abritel-Homeway, dédiée aux locations de vacances entre particuliers. Contrairement aux professionnels de l’hébergement, cette plateforme n’applique pas le principe de la taxe de séjour. Les deux organisations hôtelières encouragent donc leurs adhérents à envoyer, entre le 10 juin et le 10 juillet, le montant de cette taxe directement aux fédérations patronales du secteur et plus aux municipalités. Ce boycott devrait priver les villes qui accueillent la compétition sportive d’un montant estimé à 7,5 millions d’euros.