De nouvelles tendances pour conserver son titre de première destination touristique 

Chambre d'hotel de luxe un enjeu de l'Hôtellerie française

L’hôtellerie française, en régions comme dans la Capitale, continue de jouer un rôle attractif majeur, essentiel pour l’activité touristique du pays. À nouveau, elle l’a prouvé en 2017. L’année écoulée a vu redémarrer une fréquentation internationale en hausse. Cela a permis à la France de conserver son titre de première destination touristique internationale.

Résidences urbaines : un hébergement à la carte

Cette nouvelle approche de l’hébergement, véritable alternative à l’hôtellerie traditionnelle, attire de plus en plus. Elle a cessé d’être assimilée à une fréquentation réservée à une clientèle plutôt âgée. Au contraire, souvent bien placées en centre-ville, ces résidences fonctionnent souvent aujourd’hui grâce à une clientèle de businessmen pressés. Ils apprécient d’être logés à proximité des quartiers d’affaires. Par ailleurs, la possibilité de vivre dans un environnement flexible, moins anonyme que certaines chambres d’hôtel, les séduit. Cette formule d’hébergement a enregistré une hausse d’environ 6,5 % l’année dernière.

Hôtellerie : le nouvel attrait de la montagne

Relancée par une clientèle jeune, en quête de sensations fortes et de convivialité, l’hôtellerie de montagne a fait peau neuve durant ces dernières années. Ce type de séjours à la neige a su développer de nouvelles offres séduisantes. Notamment en proposant des formules attractives jusqu’en été. Cela a ouvert de nouvelles possibilités à ce marché florissant. Ainsi, le schéma classique des sports d’hiver a respiré une large bouffée d’oxygène. Son ouverture en dehors de la saison hivernale a dopé le rendement de ce secteur.

Hôtellerie : l’attrait des nouvelles technologies

hôtel et hôtellerie française en hausse

Désormais, la plupart des grandes enseignes de l’hôtellerie ont compris l’enjeu que représente le développement des hautes technologies. Leurs possibilités sont immenses, et elles devraient encore s’étendre dans les prochaines années. Dorénavant, l’analyse des données fournies par la clientèle permet de prédire ses attentes, et donc de mieux les satisfaire. L’usage banalisé de l’intelligence artificielle optimise considérablement le fonctionnement global des hôtels et leurs estimations. Notamment en terme de remplissage et de gestion rationnelle de leurs ressources.

 

 

  • Nous vous invitons à lire également notre article sur le dynamisme de l’hôtellerie française
  • Enfin, le Bulletin des Commune vous propose deux suggestions concernant ce secteur d’activité : un panorama des grandes tendances du tourisme et de l’hôtellerie en 2018. La seconde, un bilan sur le record 2017.