Google paye des impôts très faibles en France

0
154

Google a versé en 2015 la somme de 6,7 millions d’euros d’impôts sur les sociétés. Cela représente un effort supplémentaire de 30 % par rapport à 2014, mais reste une contribution marginale si l’on considère l’activé réelle du groupe Internet dans l’Hexagone.

Pour bénéficier de cette optimisation fiscale, Google rappelle qu’il respecte à la lettre les lois des pays dans lesquels il exerce. Il se justifie également en précisant qu’il a augmenté ses effectifs, et qu’il réalise des investissements importants dans le domaine de la recherche, notamment dans celui de l’intelligence artificielle. Cela ne parvient pas à faire oublier au fisc ses gains considérables réalisés à travers la publicité placée dans les moteurs de recherches, secteur qu’il domine très nettement. Malgré ses déclarations pour se justifier, Google France fait actuellement l’objet d’un redressement fiscal et d’une enquête du parquet national financier.