Influence d’Instagram : le tourisme sous emprise digitale

0
3294
Cropped Linfluence Dinstagram Sur Les Choix Touristiques Est Inde Niable

Influence d’Instagram : un phénomène indéniable

L’influence d’Instagram sur le tourisme ne cesse de croître. En effet, on estime qu’aujourd’hui l’incidence de ce réseau social pèse largement sur le choix des destinations. En France, il influencerait quatre voyageurs sur dix.

Influence Instagram : un poids considérable

Selon une récente étude réalisée par la société anglaise One Poll, plus de 40 % des voyageurs tiennent désormais comptent d’Instagram avant d’effectuer leurs réservations. Ainsi, l’usage des réseaux sociaux et l’essor du tourisme sont aujourd’hui étroitement liés. Par conséquent, dorénavant, les tour-opérateurs doivent tenir compte de l’impact potentiel des réseaux sociaux sur leur travail. Surtout dans le cas de villes très touristiques, dont l’attraction visuelle est particulièrement déterminante (Venise, Amsterdam, Saint-Pétersbourg…).

Influence d’Instagram : une fautive trop parfaite

jeune fille devant le colysée de Rome faisant un selfie illustrant l'influence d'Instagram dans le tourisme
Avec les selfies, Instagram fait la promotion de nombreux lieux touristiques.

Bien que les Instagrammeurs soient de grands pourvoyeurs de selfies, ils ne sont pas les seuls responsables des excès du tourisme de masse. Néanmoins, ils sont souvent accusés d’abîmer les endroits qu’ils visitent. Ou encore de mal se comporter. Or, ils ne sont pas les uniques responsables des dégradations. A l’évidence, il serait injuste d’affirmer que tous les visiteurs de la Grande Muraille de Chine sont des Instagrammeurs. Idem pour tous les couples que l’on voit se promener sur des gondoles à Venise. Cependant, les millions de photos postées sur Instagram contribuent certainement à dégrader certains lieux. De fait, sans ces incitations à les visiter, certains de ces endroits idylliques se porteraient sans doute mieux. En conclusion, l’influence d’Instagram révèle l’une des plus grosses contradictions du tourisme. Celle d’aimer voyager où très peu de gens vont, tout en voulant absolument montrer l’endroit de rêve où l’on a été en vacances.

Instagram dans le collimateur du Fonds Mondial pour la Nature (WWF)

La géolocalisation sur Instagram est considérée par certains comme un fléau bien réel. Pour preuve, l’ONG Fonds Mondial pour la Nature, aussi appelée WWF, a lancé une campagne contre l’influence d’Instagram. Ainsi, elle encourage à protéger la beauté des sites naturels en utilisant carrément une géolocalisation fictive. Cela, dans le but de préserver la biodiversité, souvent menacée par le surtourisme. Pour empêcher ce phénomène destructeur, WWF encourage donc à ne plus donner la vraie situation géographique des sites naturels à préserver. Pour cela, l’ONG conseille, au lieu d’indiquer le lieu photographié avec la fonction habituelle « Ajouter un lieu », d’inscrire à la place « I Protect Nature ». Ainsi, les mobinautes qui joueront le jeu ne dévoileront pas l’endroit exact où ils se trouvent. Même s’il est splendide. Le slogan « I Protect Nature » avait déjà servi à WWF pour lutter contre la pollution des plastiques abandonnés.