InfraNum interpelle l’ARCEP : demande d’une nouvelle consultation

0
3390
Cropped Infranum Interpelle Larcep Pour La Faire Changer Davis

InfraNum interpelle l’ARCEP : des délais plus longs pour présenter les projets

La Fédération InfraNum, anciennement FIRIP, existe depuis décembre 2012. Elle accompagne le Plan France Très Haut Débit. A ce jour, cette fédération regroupe plus de 200 entreprises, toutes liées aux métiers de la filière numérique. L’action d’InfraNum est de soutenir l’aménagement numérique des territoires. Elle le fait via une infrastructure neutre, ouverte et mutualisée.

Une réouverture demandée

Aujourd’hui, la fédération InfraNum interpelle l’ARCEP pour lui demander de rouvrir le guichet THD Radio, fermé le 30 juin dernier. En effet, InfraNum considère cette fermeture comme prématurée et injuste. Par ailleurs, la fédération affirme que cette décision va à l’encontre des objectifs du Gouvernement. En effet, l’exécutif souhaite que le Plan France Très Haut Débit soit finalisé rapidement. Rappelons qu’il doit être achevé d’ici 2022. De plus, ce Plan ne pourra pas fournir à tous les foyers ni à toutes les entreprises une connexion numérique par de la fibre optique.

Une solution technique mixte

Pour obtenir une couverture numérique de qualité sur tout le territoire, InfraNum pense qu’il faudra utiliser une solution technique mixte. A savoir, associer le Très Haut Débit par fibre numérique à la technologie Radio-Satellite. Ainsi, environ 2,2 millions de foyers et de locaux, aujourd’hui tenus à l’écart, pourront être reliés à Internet par une connexion de qualité.

InfraNum interpelle l’ARCEP : une manœuvre critiquable ?

Les antennes Radio-Satellite offrent une alternative à la fibre optique.
Une connexion à Internet par fibre optique n’est pas possible sur tout le territoire.

Dès à présent, la fédération InfraNum interpelle l’ARCEP pour qu’elle rouvre le guichet THD Radio. Ce, afin que les départements et les collectivités concernés puissent avoir le temps de présenter leurs projets. Pour cela, elle estime qu’un délai raisonnable serait fin décembre 2020. Par ailleurs, la fédération considère que le régulateur des télécoms a fermé le guichet THD Radio pour pouvoir monétiser un spectre de fréquences spécifique. Par la suite, la 5G pourrait l’utiliser. Pour y parvenir, l’ARCEP aurait décider de libérer la bande de fréquences initialement réservée au THD Radio. Ensuite, cette opération lui permettrait d’y placer le WIMAX de Bolloré Télécom.

La solution 5G prendra du temps

Par ailleurs, la fédération InfraNum précise que la 5G ne sera pas utilsable avant plusieurs années dans beaucoup de zones rurales. Or, les besoins en Très Haut Débit de ces zones, difficiles d’accès, sont très urgents.

Pour une prolongation

Etienne Dugas, Président d’InfraNum, demande donc fermement que le guichet THD Radio soit rouvert. Ainsi, il a récemment déclaré : « Nous travaillons pour garantir un accès au Très Haut Débit à 80 % des foyers français en 2022, et nous refusons que les territoires soient les parents pauvres du déploiement du Très Haut Débit. Ce guichet Radio doit être réouvert et même prolongé. » Par conséquent, la fédération InfraNum appelle les territoires à se mobiliser pour obtenir de l’ARCEP une nouvelle consultation. Cela dans le but de faire valoir leurs projets d’aménagement numérique en THD Radio. Ainsi, ces territoires ne perdront pas l’accès aux fréquences Radio dont ils ont besoin.