Intelligence Artificielle : un Plan pour placer l’Île-de-France en tête

0
214
Valerie Pecresse

Intelligence Artificielle : les débuts d’une 4e révolution industrielle ?

Valerie Pecresse en train de parler
Valerie Pecresse a présenté un Plan Intelligence Artificielle

L’Intelligence Artificielle a dernièrement fait en France l’objet d’un Plan 2021 ambitieux. Il a été présenté par Valérie Pécresse, ce 15 octobre. À cette occasion, la présidente de la région Île-de-France a exposé quinze mesures innovantes. Celles-ci visent à placer l’expertise francilienne en tête des régions européenne, voire mondiales, dans ce domaine technologique. Ce Plan sera soumis à un débat, puis au vote des élus régionaux dans quelques semaines.

Intelligence Artificielle : l’Île-de-France en pole position

Choisir la région francilienne comme pôle principal de l’Intelligence Artificielle (IA) en Europe et dans le Monde s’appuie sur des arguments concrets. En effet, la région dispose déjà de sérieux atouts en la matière. D’abord, la qualité de ses chercheurs est reconnue au niveau mondial. Ensuite, la forte densité sur le terrain de ses universités, ses laboratoires et ses grandes entreprises la désigne naturellement. Cela fait d’elle un vivier de futures start-up technologiques. Le très important cluster économique et scientifique déjà constitué par Paris-Saclay est aussi un argument de poids. De plus, l’Île-de-France rassemble déjà plus de 50 % des 500 entreprises et équipes de recherche françaises spécialisées en Intelligence Artificielle.

Intelligence Artificielle : des mesures phares

Main de robot tenant un drapeau français
L’Ile de France veut devenir la capitale europeenne, voire mondiale, de l’Intelligence Artificielle

En synthèse, le Plan présenté par Valérie Pécresse prévoit principalement de faciliter l’utilisation de l’IA à de nombreuses petites et moyennes entreprises franciliennes. Ce Plan veut aussi mutualiser les données industrielles. Pour cela, il est prévu qu’une plateforme commune soit mise en place. Notamment, en partenariat avec la SNCF et le groupe ATOS. Enfin, dans le domaine de l’enseignement, ce Plan prévoit d’organiser 200 formations Bac + 2 en IA par an. Elles seront accessibles aux jeunes étudiants et aux demandeurs d’emploi. Plus d’autres mesures incitatives, qui aideront l’Île-de-France à jouer un rôle de catalyseur majeur dans le secteur de l’Intelligence Artificielle.

Intelligence Artificielle : les projets innovants encouragés

Ce Plan prévoit aussi d’encourager financièrement les meilleurs projets innovants retenus. Suivant les cas, ils pourront recevoir jusqu’à 500.000 € par projet. Un comité de pilotage devrait superviser ce programme global. Celui-ci doit se réunir tous les 6 mois. Ainsi, il pourra évaluer les avancées de ce Plan et vérifier ses résultats. Sur la base de ce bilan, une étude d’impact sera ensuite réalisée.

Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire

Le Bulletin des Communes suggère également : Lire