Intelligence Artificielle : un enjeu d’avenir pour la France

0
137
intelligence-artificielle-enjeu-france

Intelligence Artificielle : un secteur technologique révolutionnaire.

Le Président de la République Emmanuel Macron a récemment affirmé sa volonté de soutenir au mieux l’effort français pour développer l’Intelligence Artificielle (IA). Pour y parvenir, il a exposé un plan stratégique d’investissement de 1,5 milliard d’euros, utilisable avant la fin de son quinquennat, qui sera consacré à ce secteur technologique d’avenir.

intelligence-artificielle-enjeu-franceDestiné à promouvoir la recherche dans cette spécialité, le plan prévu s’appuie sur les recommandations tirées du rapport établi par le député et mathématicien Cédric Villani (LREM), étayé par des échanges avec plus de 300 experts mondiaux. Lors de sa présentation, Emmanuel Macron a clairement déclaré qu’il tenait à ce que la France « ne rate pas le train de l’Intelligence Artificielle ». Pour y parvenir, il a exposé des mesures ambitieuses, pensées pour mettre le pays en capacité de concurrencer efficacement la Chine et les États-Unis, les deux pays actuellement leaders dans ce secteur. Afin de ne pas se laisser distancer, en restant compétitive, la France doit être en mesure d’attirer les chercheurs les plus innovants. Dans ce but, un centre français de stature internationale va être créé, afin de découvrir plus d’experts hexagonaux. Ils seront chargés de mettre en place des actions phares dans l’Intelligence Artificielle.

Un signal particulièrement positif en faveur de ce projet ambitieux s’est manifesté dès l’annonce du plan exposé par Emmanuel Macron. En effet, plusieurs grosses sociétés internationales, expertes dans ce domaine, ont annoncé qu’elles allaient s’installer en France pour ouvrir de grands centres de recherches consacrés à l’Intelligence Artificielle. Une preuve évidente de l’attractivité qu’exerce l’Hexagone, qui a notamment convaincu les géants Samsung et Fujitsu de venir y ouvrir leurs laboratoires, où elles feront travailler de très nombreux chercheurs. L’entreprise IBM a aussi annoncé qu’elle recrutera 400 experts en Intelligence Artificielle sur le territoire d’ici deux ans. Signe de la même dynamique de confiance, Google France a de son côté décidé de financer une chaire internationale consacrée à l’IA, au sein de l’École polytechnique, installée dans le pôle technologique de Paris-Saclay.