Jeux Olympiques de 2024 : attention aux surcoûts !

0
238
jeux-olympiques-2024-surcouts

Jeux Olympiques de 2024 : la crainte de retards considérables.

Après avoir pris connaissance d’un récent bilan comptable plutôt alarmant concernant la préparation des J.O. organisés à Paris, l’Inspection Générale des Finances, l’Inspection Générale de la Jeunesse et des Sports, et le Conseil Général de l’Environnement signalent conjointement des risques « […] de surcoûts importants ».

 

jeux-olympiques-2024-surcoutsCes trois organismes pointent aussi du doigt des failles dans le calendrier prévu, qui pourraient entraîner « […] la non-réalisation dans les délais de certains équipements. » Ces mises en garde concernent notamment le centre dédié au Volley-ball, jugé « anormalement coûteux », et le Village Olympique, dont la réalisation, qui couvrira trois communes, pourrait être modifiée en raison d’un site archéologique protégé, considéré trop proche. Ces avertissements s’appliquent aussi au Centre nautique, dont la construction est prévue à Saint-Denis, en face du Stade de France. Le budget consacré à cet espace, initialement estimé à 130 millions d’euros, pourrait en effet se retrouver doublé. Au Bourget, des retards ont aussi été observés. Cette zone doit accueillir plusieurs infrastructures, destinées respectivement aux épreuves de tir et de badminton, ainsi qu’au Village des médias. Celui-ci pourrait d’ailleurs être réduit, ce qui limiterait son nombre d’hébergements disponibles, qui pourraient passer de 17.000 places à 15.000.

Les inspecteurs qui ont étudié l’avancée globale de ces travaux ont estimé que des retards importants risquaient de s’accumuler, en raison des multiples échanges complexes entre les trois principaux intervenants impliqués dans ce vaste projet : la métropole du Grand Paris, la Ville de Paris, qui possède le terrain, et la société Solideo, chargée de fournir les équipements. Le diagnostic réalisé à partir des différents audits est donc plutôt négatif, en raisons des nombreux problèmes détectés, seulement six mois après l’attribution des J.O. 2024 à la Capitale. Il faudra pourtant que le budget prévu de 6,8 milliards d’euros, alloué à cet événement sportif emblématique, soit respecté, et ce en toute visibilité, étant donné « la transparence absolue » réclamée par Emmanuel Macron.