Jeux Paralympiques : des athlètes français en or et en argent

0
293
jeux-paralympiques-athletes-francais

Jeux Paralympiques : un palmarès français au sommet.

Le climat de Pyeongchang, en Corée du Sud, se montre plus que favorable aux sportifs français, rassemblés pour cette grande manifestation internationale. Leurs victoires s’y additionnent jour après jour, entraînant pour eux une belle moisson de médailles.

 

jeux-paralympiques-athletes-francaisLa prestigieuse catégorie du ski alpin, en descente, a galvanisé nos championnes et nos champions : Marie Bochet, catégorie « debout », après avoir remporté l’or dès le premier jour des compétitions, s’est de nouveau imposée pour la seconde fois en battant avec fougue la skieuse paralympique allemande Andrea Rothfuss. Du côté des hommes, Arthur Bauchet, âgé de seulement 17 ans et encore lycéen, également en catégorie « debout », a remporté avec un courage impressionnant, grâce à un son style parfait, une superbe médaille d’argent, conquise sur les 29 concurrents qui étaient en lice. Un podium gagné de haute lutte, juste derrière, mais de très peu, le Suisse Theo Gmur, qui a réussi à lui ravir la victoire. Ce très jeune champion, atteint d’une pathologie qui déclenche chez lui des tremblements incontrôlables, s’entraîne au Club des Sports du Briançonnais. Sa médaille le récompense d’intenses efforts réguliers, en le couronnant dès sa première participation à une compétition classée au plus haut niveau. En Super-G, dans la catégorie « assis », le skieur grenoblois Frédéric François, âgé de 41 ans, a lui aussi décroché une médaille de bronze dans cette épreuve de vitesse, très prestigieuse. Enfin, la veille, en course à pied, le biathlète Benjamin Daviet, catégorie « déficient visuel », a également raflé une magnifique médaille d’or dans l’épreuve du sprint sur 7.5 kilomètres, plus une médaille d’or au biathlon sur 12,5 kilomètres.

Ces victoires, qui permettent à la France de se classer seconde nation juste derrière les États-Unis, ont toutes été vivement saluées par Denis Masseglia, président du Comité Olympique et Sportif Français, par la ministre des Sports Laura Flessel, et par Tony Estanguet, président du Comité d’Organisation de Paris 2024. Ils tenaient tous à être présents pour ces compétitions paralympiques. Tony Estanguet a déclaré, afin de célébrer l’immense courage des athlètes français, s’adressant à eux : « Vous dégagez un super état d’esprit, et ça fait du bien pour les valeurs du sport. »

Avant la clôture de ces Jeux, le 18 mars, d’autres médailles, notamment dans les épreuves du super combiné, du slalom et du slalom géant, peuvent encore venir enrichir le palmarès déjà réalisé par les sportifs français.