La 5G va bientôt bénéficier de tests à grande échelle en France

0
188
la 5g-arcep-villes

La 5G va entrer dans une phase plus concrète.

Cette année, l’ARCEP, l’autorité qui régule les télécommunications sur l’ensemble du territoire, va bientôt mettre à disposition des opérateurs deux bandes de fréquences afin de mieux tester l’efficacité de la technologie 5G, dont l’utilisation est prévue vers 2020.

la 5g-arcep-villesCette décision de l’ARCEP d’ouvrir les bandes 3400-3800 MHz et 26 GHz s’appuie sur les études préalables et les consultations publiques déjà réalisées en Europe. La bande 3400-3800 MHz, prévue dans la majorité des pays européens, a l’avantage d’avoir fait ses preuves sur le plan technique et de permettre des débits élevés. La bande 26 GHz sera elle consacrée aux bandes millimétriques, nécessitant des vitesses encore plus rapides. Dans un premier temps, neuf villes pilotes de grande taille vont permettre d’effecteur les premiers essais techniques en conditions réelles, à savoir : Bordeaux, Douai, Grenoble, Le Havre, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes et Saint-Étienne. Si les tests sont concluants, ils seront ensuite étendus à toute la France.