La FIRIP est en accord avec les objectifs de l’ARCEP

0
217
firip-arcep

La FIRIP approuve la décision de l’Autorité.

La Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP) vient de répondre à la consultation publique de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP), relative à la mise en place des « zones fibrées ». La Fédération partage les objectifs généraux annoncés par l’Autorité et se félicite de la publication de cette consultation. Celle-ci permettra en effet de fournir un outil supplémentaire en faveur de la transition du réseau cuivre vers le réseau de la fibre optique sur tout le territoire.

Néanmoins, la FIRIP considère que la proposition formalisée par l’ARCEP constitue seulement une première étape destinée à élaborer en un statut véritablement complet, et demande donc qu’une seconde phase soit dès que possible annoncée par cette autorité, et qu’elle soit rapidement accompagnée d’un calendrier. Par ailleurs, la FIRIP considère qu’il sera parallèlement indispensable que le statut de « zone fibrée » soit véritablement porté politiquement, et qu’il soit accompagné d’outils de communication, soutenus à l’échelle nationale. Cela évitera de renouveler l’expérience du « Label ZATHD », qui a rapidement été abandonné après sa création, en raison d’une communication insuffisante, ce qui n’a pas permis de générer une réelle adhésion.

Bien que la FIRIP ne soit pas opposée par principe à la mise en place de nouveaux indicateurs de qualité de service, elle demande cependant un minimum de concertation et de proportionnalité. À ce sujet, son président Etienne Dugas a précisé que : « Le statut de zone fibrée ne doit pas servir à imposer de nouvelles obligations de manière unilatérale par l’ARCEP. »

Afin de s’assurer d’une réelle équité sur le marché des entreprises, aujourd’hui dominé par un duopole, la FIRIP demande que certains critères soient ajoutés à l’attribution de ce statut. Elle réclame que celui-ci ne soit attribué sur une zone donnée que si l’ensemble des offres de gros sur FttH, nécessaires à l’animation concurrentielle du marché des entreprises étaient bien disponibles. La FIRIP se réjouit par ailleurs du fait que les critères de complétude incluent aussi bien les locaux professionnels que les logements de particuliers.

Pour plus d’informations sur ce sujet, consultez la réponse complète de la FIRIP sur son site, en allant sur le lien suivant : www.firip.fr.