La fraude reste dans le collimateur du groupe SNCF

0
157
FRAUDE-A-LA-SNCF

La fraude préoccupe la SNCF

Le transporteur ferroviaire veut limiter les pratiques frauduleuses sur l’ensemble de son réseau, car elles représentent pour lui des pertes financières considérables. La SNCF va donc intensifier sa prévention dans ce domaine, sur ces grandes lignes, dans les régions, ainsi qu’en Ile-de-France. En effet, la zone francilienne est particulièrement fréquentée. Ainsi, le groupe va bientôt lancer « Smart Navigo », la version mobile du titre de transport pour les voyageurs franciliens. Afin de renforcer l’obligation de valider les titres de transport, des portiques vont être installés dans 14 gares, associés à 400 nouvelles bornes de validation. De cette façon, le nombre des passagers Transilien qui passeront par des portiques automatisés sera doublé. Ces aménagements contre la fraude vont nécessiter un investissement de 49 millions d’euros. Par ailleurs, 1.800 tourniquets seront progressivement remplacés. La première gare à bénéficier de cette mesure anti-fraude devrait être celle de Saint-Lazare, car elle est la dernière à Paris à rester en accès totalement libre pour ses 450.000 voyageurs quotidiens.