La grève SNCF : des remboursements partiels du Pass Navigo

0
365
greve sncf-remboursements-pass navigo

La grève SNCF : des compensations versées aux usagers.

Les usagers qui voyagent en Île-de-France avec un Pass Navigo vont pouvoir obtenir un remboursement partiel de leur abonnement, en se rendant simplement sur le site en ligne.

foule sur les quais du RER suite à la grève SNCFÀ titre de dédommagement pour les perturbations dues à la grève SNCF, les usagers des trains Transilien vont pouvoir demander le remboursement de la moitié du tarif de leur abonnement mensuel, pour les mois d’avril et de mai. Cette mesure est accessible à tous les détenteurs d’un Pass Navigo et de la carte Imagine R.

Lors de la rencontre qui vient de se tenir entre Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, et la SNCF, l’application d’une mesure complémentaire à ce premier remboursement a aussi été validée. Elle devrait prochainement concerner les utilisateurs des lignes qui ont été les plus impactées par le mouvement social ferroviaire. Cependant, les modalités précises de ce dédommagement annexe n’ont pas encore été définies.

Pour les voyageurs qui utilisent les trains TGV avec un abonnement annuel, une réduction de 30 % leur sera accordée sur leur abonnement du mois de mai.

Un dédommagement en bons d’achat a également été prévu pour les utilisateurs d’un abonnement mensuel. Il concerne les usagers qui ont circulé entre le 22 mars et le 19 avril, sur des lignes ou moins d’un train sur trois a circulé, en raison de la grève SNCF.

Les abonnés à la formule TGV Max, qui permet de voyager en illimité pour 79 euros par mois sur la plupart des trains des grandes lignes, ont déjà bénéficié d’un forfait gratuit. Celui-ci a été appliqué pendant le mois d’avril.

Pour les utilisateurs des trains TER qui étaient abonnés en avril et en mai, ils vont profiter ce mois-ci d’un abonnement réduit de la moitié de son tarif. Cette compensation sera octroyée à tous les voyageurs, sans distinction régionale, ce qui représente environ 275.000 usagers.

Au sujet des 750.000 voyageurs qui se servent quotidiennement des trains TER mais qui ne sont pas abonnés, leurs billets émis en avril et en mai resteront valables pendant dix jours après la date de leur début de validité.

Si ces usagers détiennent des billets qu’ils n’ont pas utilisés, ces titres de transport seront alors remboursables pendant 61 jours après la date de départ initialement prévue, sans frais.

Par ailleurs, le délai de demande pour cesser un abonnement a été prolongé de 10 jours. Enfin, la durée minimale de l’abonnement a été réduite à un mois, contre deux auparavant.

Concernant les usagers qui ont utilisé un abonnement mensuel au mois de mai, ils recevront un bon d’achat. Celui-ci sera valable soit pour obtenir un remboursement de la moitié d’une mensualité, soit pour acheter à hauteur de ce même montant des billets de TER. Ces bons seront valables pendant une période allant d’août à décembre 2018.

La grève commencée en avril à la SNCF, bien que moins soudée aujourd’hui, en raison de divergences apparues dans les syndicats de cheminots, pourrait malgré tout se prolonger. Il est donc possible qu’elle affecte les départs des grandes vacances, et certains rendez-vous estivaux très attendus (festival d’Avignon, etc.).