La mutation du tourisme français favorise de nouvelles destinations

0
333

La mutation du tourisme français a modifié en profondeur les choix des Français. En dix ans, de nouvelles destinations ont progressivement remplacé les pays qui étaient jadis plébiscités.

Les pays du Maghreb, sévèrement touchés par le terrorisme et des troubles politiques, subissent les retombées d’une crise de confiance, provoquée par des craintes en matière de sécurité. Premières victimes de ces conséquences négatives, l’Égypte, la Tunisie et la Turquie enregistrent une baisse drastique du nombre de leurs visiteurs étrangers. À l’inverse, les destinations européennes, considérées comme plus rassurantes, occupent les plus hautes marches du podium touristique. L’Espagne, l’Italie, le Portugal, la Grèce et la Croatie bénéficient d’un nouvel attrait, parfois spectaculaire. Pour Pascal de Izaguirre, le PDG de TUI France, désormais les pays du Maghreb ne représentent : « […] pas plus de 15 % de l’offre, alors que 85 % des produits vendus sont concentrés sur des destinations européennes, où la clientèle française se sent en sécurité. »