Télémédecine : elle sera remboursée à partir de septembre prochain

0
193
telemedecine-remboursee-septembre

Télémédecine : une évolution.

La Télémédecine sera bientôt remboursée.
La Télémédecine sera bientôt remboursée.

Grâce à un accord qui s’est conclu entre l’Assurance maladie et les trois syndicats de médecins libéraux les plus importants, les actes médicaux effectués grâce à la télémédecine, donc à distance, au moyen d’un procédé numérique, seront officiellement remboursés par la Sécurité Sociale dès le 15 septembre prochain.

Un aménagement important

Ces trois organisations médicalesSML, MG France et CSMF -, qui représentent la majorité des praticiens libéraux, ont accepté de signer, au siège de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, un avenant à la convention médicale de 2016. Ce nouvel accord en faveur de la télémédecine va permettre aux médecins de pratiquer des téléconsultations qui seront facturées au même tarif qu’une consultation classique. Cet avenant va aussi permettre, pour les patients, un remboursement. Ces consultations à distance, comparables au dispositif des visioconférences, seront facturées 25 euros pour un généraliste et 30 euros dans le cas d’un spécialiste. Le nouvel aménagement prévu permettra aussi de réaliser des télé-expertises, qui faciliteront les échanges entre les médecins, afin d’obtenir plusieurs avis. Ces expertises annexes coûteront entre 12 et 20 euros, en fonction de la complexité de la prestation fournie.

Une aide matérielle prévue

L’aménagement de la convention a prévu une aide financière destinée aux praticiens, qui leur permettra de mieux s’équiper en matériel informatique, plus sécurisé. Cette enveloppe a été plafonnée à 525 euros par an. Cette évolution intègre aussi deux nouveaux niveaux de consultation, créés depuis novembre dernier. Ils qualifient certains actes de « complexes », facturés 46 euros, jusqu’à « très complexes », facturés 60 euros.

La Télémédicine,  avancée pour le monde rural

Les nouvelles dispositions officielles visent à lutter contre les déserts médicaux, notamment en milieu rural. Elles ont été validées après de nombreuses années d’expérimentations locales. Cette analyse a convaincu le Gouvernement d’inclure dorénavant les consultations réalisées au moyen de la télémédecine dans les actes bénéficiant d’un remboursement. Cette mesure sera donc appliquée à toutes les téléconsultations et examens médicaux effectués à distance. Cet aménagement s’applique également aux télé-expertises. Toutefois, il ne concerne pas la télésurveillance des malades chroniques, réalisée avec des objets connectés, ni les conseils médicaux donnés par téléphone.


Le Bulletin des Communes vous propose également …