L’archipel de la Guadeloupe : place aux festivals !

0
2336
De Nombreux Festivals Musicaux Vont Avoir Lieu En Guadeloupe
L'archipel de la Guadeloupe est riche en Festivals musicaux.

L’archipel de la Guadeloupe : honneur à la culture et aux musiques locales !

L’archipel de la Guadeloupe va bientôt célébrer, en mai et juin prochains, toute la richesse culturelle et l’abondance de sa diversité musicale. Parmi les festivités à venir, trois festivals passionnants se détachent : « Fo an Fanmi », « ERITAJ, Mémoires Vivantes », et « Terre de Blues », sur l’île de Marie-Galante.

Le plein de musique

Si le monde entier connaît et danse le Zouk, les visiteurs pourront aussi découvrir lors de ces festivals les rythmes fascinants du Gwo Ka. Cette musique, particulièrement typique de l’archipel de la Guadeloupe, est jouée à base de tambours, appelés « ka ». Ses origines remontent à la sombre période de l’esclavage. Ce genre musical, très caractéristique, fait donc partie du patrimoine culturel de l’archipel guadeloupéen. Depuis novembre 2014, il est inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

A Basse-Terre

Fin mai, du 22 au 27, se tiendra le premier Festival d’une série à ne pas manquer : « Fo an Fini ». Celui-ci aura lieu dans la commune de Basse-Terre. A l’origine, cette manifestation commémore l’épopée du résistant Louis Delgrès. Une célébrité qui s’est farouchement battue contre le rétablissement de l’esclavage, en 1802. Pour sa dixième édition, ce festival s’ouvrira d’abord sur une compétition de cross. Cette première partie comportera aussi des ateliers et diverses démonstrations sportives, offertes sur différents sites de Basse-Terre. Plus culturelle, la seconde partie de ce Festival se poursuivra avec des animations artistiques, données au Fort Delgrès. Le public pourra alors y découvrir des talents en devenir, ainsi que des artistes confirmés.

A Grande-Terre

La richesse culturelle des Festivals en Guadeloupe mérite qu'on s'y rende.
Les Festivals culturels et musicaux en Guadeloupe sont très riches.

Pratiquement aux mêmes dates, du 25 au 27, ce sera l’occasion d’assister au Festival « ERITAJ, Mémoires Vivantes », sur l’île de Grande-Terre. Cette cinquième édition aura lieu dans la commune de Petit-Canal. Pendant 3 jours, on y fêtera l’abolition de l’esclavage, appliquée dans tout l’archipel de la Guadeloupe. L’occasion de se souvenir que les colonisations successives ont  mélangé dans ces îles des peuples de plusieurs continents. Cela y a fait naître, dans la douleur, une culture et des arts de survie, superbement métissés.

A Marie-Galante

De renommée internationale, le prestigieux Festival musical de l’archipel de la Guadeloupe « Terre de Blues » se déroulera à Marie-Galante, du 7 au 10 juin. Pour sa vingtième édition, il réunira, entre autres, des artistes connus dans le monde entier. Notamment l’Américaine Lauryn Hill, le Martiniquais Ralph Thamar, avec les Antillais du groupe Malavoi, l’Ivoirien Tiken Jah Kakoly et le Jamaïcain Tarrus Riley. Ce grand Festival, très attendu, rayonnera dans les trois communes de l’île, grâce à de nombreux autres concerts, souvent gratuits. Pour le Happy Monday, des prestations privées seront organisées, dont certaines sur le port de Grand-Bourg.