Le 4e Plan Autisme : une concertation déterminante

0
209
Plan Autisme

Le 4e Plan Autisme : des améliorations attendues. 

Le 6 juillet prochain, une concertation se tiendra à l’Élysée concernant l’élaboration d’un 4ème Plan Autisme. Ce programme important abordera notamment des questions essentielles, comme l’accompagnement des personnes atteintes par cette pathologie. Ce Plan aura pour but, entre autres, d’améliorer la synergie entre les divers thérapeutes spécialistes de ce handicap.

Sophie Cluzel, la nouvelle secrétaire d’État chargée du Handicap, l’a déclaré lors de son premier discours effectué le 19 juin face au Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) à propos de la question de l’autisme : « […] la France continue d’avoir un retard important qu’il convient de rattraper, pour les enfants mais aussi pour les adultes avec autisme. » Son constat négatif intervient malgré trois Plans précédents, déjà votés en faveur de ce handicap. Rappelons que le troisième Plan, toujours en cours jusqu’à la fin de cette année, a bénéficié d’un budget de 205 millions d’euros. Cette situation insatisfaisante s’explique notamment par de nombreux dysfonctionnements, relevés par l’Inspection Générale des Affaires Sociales (l’IGAS), bien que certains progrès aient aussi été observés. Afin de faire progresser cet état de fait, le Gouvernement a organisé une vaste concertation, qui donnera non seulement la parole aux professionnels de santé, mais aussi aux patients et à leurs familles. Sophie Cluzel a montré sa détermination en déclarant : « Nous allons construire des actions ambitieuses pour mieux repérer, mieux dépister, mieux diagnostiquer, mieux accompagner les personnes avec autisme. » Un effort soutenu en matière de formation des professionnels concernés, et dans le domaine de la recherche, sera sans doute préconisé. Reste à voir les conséquences positives que ce 4e Plan entraînera concrètement.