Le numérique mis au service de la santé en Auvergne

0
173

Le déploiement du réseau numérique en Auvergne permet aux habitants de gagner en confort de vie et d’accéder à de nouveaux services au quotidien. Parmi eux, le service de télémédecine « Cardiauvergne », créé par le professeur Jean Cassagnes, cardiologue.

Le service « Cardiauvergne » permet de suivre à distance des patients porteurs d’une insuffisance cardiaque. Cette pathologie touche actuellement 2 % de la population française. Elle constitue la première cause d’hospitalisation en France, toutes pathologies confondues. En Auvergne, cette maladie affecte environ 25.000 patients. Cela entraîne entre 5.500 et 6.000 hospitalisations annuelles. Le dispositif « Cardiauvergne » permet de surveiller avec précision les cas considérés comme sévères. En équipant les malades d’un capteur, on peut connaître leur poids quotidiennement, ce qui est un indicateur majeur de cette pathologie. Des infirmières libérales sont par ailleurs équipées sur leur smartphone d’un logiciel leur permettant de télétransmettre directement des informations sur l’état d’un patient. Un partenariat avec Almerys, filiale d’Orange, basé à Clermont-Ferrand, permet ensuite, par un système d’alerte, de déclencher si nécessaire une intervention thérapeutique rapide.