Le guide Fodor : un palmarès des lieux à ne plus visiter

0
230
le guide Fodor-palmarès-destinations

Le guide Fodor : pour des voyages plus responsables.

À l’heure où de nombreux voyagistes établissent un palmarès des meilleures destinations à visiter pour passer des vacances de rêve, le guide Fodor, très respecté aux États-Unis, choisit un contre-pied intéressant en publiant un classement des lieux à éviter en 2018.

le guide Fodor-palmarès-destinationsC’est avec l’accroche dissonante « Parfois il faut savoir dire non à ce que l’on aime », qui encourage à la réflexion, que Fodor souhaite sensibiliser les voyageurs, en les poussant à faire des choix plus réfléchis avant de se décider à partir. Ce guide ne veut pas couper l’élan du voyage, car il précise bien : « […] le monde vaut la peine d’être exploré, et nous faisons de notre mieux pour recommander des destinations d’émerveillement sur des critères qui ne sont pas que personnels […] ». Cependant, Fodor rappelle que certaines destinations, pourtant séduisantes, sont devenues trop fréquentées, ce qui les a fragilisées. En tête de ce classement figurent les Galapagos, dont l’écosystème a été rendu vulnérable, en raison d’un tourisme trop intensif. Afin de défendre une attitude plus responsable, le guide réclame aussi une pause pour Venise, trop visitée, le Taj Mahal, le Machu Pichu, Amsterdam et la Thaïlande, toujours pour les mêmes raisons. Les auteurs de ce palmarès jugent en effet que les habitants de ces endroits : « […] ont besoin que nous leur fassions des vacances ». Ce guide espère pouvoir à nouveau recommander ces endroits plus tard, mais après leur avoir laissé le temps de se régénérer.