Le high-tech américain se ligue contre le décret anti-immigration

0
166

Le high-tech américain s’élève contre le récent décret anti-immigration signé par Donald Trump.

Au total, 97 entreprises travaillant dans le secteur du Web et des nouvelles technologies ont signé conjointement un document validé légalement, qui s’oppose au décret anti-immigration de Donald Trump. Cette action en justice hors du commun mobilise une large part de la Silicon Valley. Parmi les sociétés qui adhérent à cette action, on retrouve des noms aussi importants que Google, Apple, Facebook, Microsoft, Netflix, ou encore Twitter. Elles ont toutes déposé un amicus curia, un terme qui désigne un document qui exprime l’opinion d’une personne extérieure à une affaire judiciaire. Par ailleurs, les états du Minnesota et de Washington ont porté plainte contre le « Muslim Ban ».