Le jour du dépassement de la demande des ressources

0
482
Planete Terre Globe Nature2
le jour du depassement le 1er aout

Le jour du dépassement : 1er aout 2018 

Planete Terre Globe Nature
le jour du dépassement: le 1er aout 2018

Le jour du dépassement est calculé chaque année afin mettre en évidence la relation entre la demande humaine et ce que la terre peut fournir en ressources naturelles. Cette année, le jour du dépassement était le 1er aout. Il est calculé tous les ans par le Global Footprint Network. Ce jour est la date à laquelle la demande humaine en bois, poissons, récoltes, air n’est plus couverte par ce que la terre peut fournir en ressources naturelles en une année.

Le jour du dépassement avance chaque année

La date du dépassement, fixée cette année au 1er aout, avance chaque année un peu plus. Elle est ainsi passée du 30 septembre en 1998 au 1er aout 2018. Cela met en évidence qu’il existe une véritable rupture entre notre consommation des ressources naturelles et ce que la planète peut nous fournir.

Le Global Footprint Network calcule l’empreinte écologique de l’humanité pour déterminer le jour du dépassement. Cette année, il aura fallu sept mois pour consommer tout ce que la terre peut nous offrir en un an. Il nous faudrait donc l’équivalent de 1,7 terre pour subvenir à nos besoins. En sept mois, l’humanité a émis plus de CO2 que les océans et les forêts ne peuvent en absorber. La population mondiale a récolté plus que ce que la terre ne peut produire. Nous avons pêché trop de poissons des mers et abattu trop d’arbres.

Le jour du dépassement: un mauvais signe pour l’avenir

Planete Terre Globe Nature2
le jour du dépassement avance inexorablement

Depuis sept ans, la date du jour du dépassement avançait moins rapidement mais cette année 2018 marque un changement de comportement. Il se traduit par de nouveaux modèles économiques insoutenables dans de nombreux domaines. Le World Wild Fund lance un cri d’alarme face à ce très mauvais résultat. Cela va creuser encore un peu plus la dette de l’humanité envers les générations futures.
Ce mauvais résultat écologique tient principalement aux émissions de gaz à effet de serre. Ils sont repartis à la hausse ainsi que la surface des terres arables qui augmentent et qui entrainent  la destruction des forêts. Les conséquences sont nombreuses. La faune et la flore nous renvoient des signaux alarmants. Les vagues de chaleur, la sècheresse ou les tempêtes sont des avertissements de ce que notre monde pourrait devenir si nous ne changeons pas de comportement. Notre planète est fatiguée, elle ne pourra supporter cela très longtemps.

Le jour du dépassement: la France mauvais élève

La France est loin de montrer l’exemple en la matière. Elle se trouve dans le peloton de tête des pays ayant une date nationale du jour du dépassement très tôt dans l’année. Alors que la date du dépassement est, cette année le 1er aout, elle a été fixée chez nous le 5 mai. Nous côtoyons ainsi d’autres mauvais élèves parmi les pays industrialisés tels que l’Allemagne, la Royaume-Uni, le Japon ou l’Italie. La France entame largement les ressources naturelles des autres pays et surtout celles des générations à venir. Si toute humanité vivait comme la France, 2,9 planètes seraient ainsi nécessaires pour subvenir à nos besoins.