La FIRIP a été reçue à l’Assemblée nationale où elle s’est exprimée

0
150

La Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique reçue à l’Assemblée nationale

Le rôle essentiel des Réseaux d’Initiative Publique (RIP).

Ce 5 septembre, la Commission des Affaires économiques a reçu la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP) à l’Assemblée nationale, dans le cadre d’une mission d’information « Flash » sur l’aménagement numérique en Très Haut Débit du territoire. Les rapporteurs de cette mission sont Laure de la Raudière et Eric Bothorel. À l’occasion de cette audition, un bilan a été réalisé sur la situation actuelle de cet aménagement, et la place qu’y occupent les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) en France. Etienne Dugas, Président de la FIRIP, a détaillé les prévisions qu’il avait récemment remises au Gouvernement. Il a mis en avant sa conviction sur le rôle essentiel que les collectivités, et les acteurs industriels à leurs côtés, ont à jouer par rapport à l’élaboration des Réseaux d’Initiative Publique. Ainsi, ces Réseaux permettront de fournir à 43 % de la population française, particuliers et entreprises confondus, une connexion numérique rapide sur 85 % du territoire. Cet aménagement ne pourra se réaliser qu’en respectant un esprit de neutralité, d’ouverture et de libre concurrence.

Pour être mené harmonieusement, ce déploiement doit respecter trois points fondamentaux, à savoir :

– la nécessité de respecter un cadre réglementaire clair, soutenu par des engagements de déploiement tenus fermement par tous les opérateurs ;

– le besoin de mesures opérationnelles d’accompagnement, pour permettre d’accélérer le calendrier, comme le souhaite le Président Emmanuel Macron ;

– l’appui de l’État pour instaurer et financer des programmes de formation destinés à satisfaire les besoins urgents des RIP sur l’ensemble du territoire.

Par ailleurs, la Fédération se réjouit de l’analyse faite par Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé du numérique, qui vient de s’exprimer dans le journal Les Échos. Celui-ci y parle d’une feuille de route gouvernementale concernant l’accélération de l’aménagement du pays en Très Haut Débit, qui conforte le modèle caractéristique des RIP.