Locations à New York : une situation plus tendue pour Airbnb

0
159

Les conditions des locations entre particuliers à New York se durcissent. L’état américain vient en effet d’officialiser un texte qui encadre plus étroitement les règles dans ce domaine.

Une loi new-yorkaise, datant de 2010, interdisait déjà de louer un appartement entier pendant moins de 30 jours en l’absence de son propriétaire. Seule la location de chambres était donc permise. Désormais, une infraction à cette limitation peut entraîner une amende, pouvant atteindre 7.500 dollars. Or New York est la première destination américaine pour Airbnb. Par conséquent, ce durcissement tombe mal pour la société californienne. Les nouvelles règles appliquées proviennent du fait qu’on reproche à Airbnb de provoquer une inflation des tarifs immobiliers. On l’accuse aussi d’encourager l’activité de loueurs professionnels et non de particuliers.