Les maires et l’environnement

0
2247
écharpe tricolore d'un maire
Selon une récente enquête du Cevipof, les français sont satisfaits de leur maire.

Bilan positif pour les maires, un enjeu : l’environnement

Selon une récente enquête du Cevipof, les français sont satisfaits de leur maire. Ils jugent positivement leur bilan. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, les priorités d’action de l’élu sont les services de proximité et la préservation de l’environnement.


Maires et environnement : des attentes fortes

Selon une enquête du Cevipov, trois français sur quatre sont satisfaits de leur maire. Ils jugent, en effet, positivement le bilan du premier magistrat de leur commune. Ils sont même 61,2% à souhaiter que leur maire se représente aux prochaines élections municipales en mars 2020. En ce qui concerne les communes rurales, les liens avec les maires sont encore plus forts. Ils sont 63% à juger bon son bilan et 71% lui font confiance. Pour les électeurs, les qualités d’un bon maire doivent être l’honnêteté à 40%, le respect des promesses à 19%, la proximité à 18% et la compétence à 14%. Mais il doit également être entreprenant et, seulement pour 3,2% être de la même sensibilité politique.

Le maire défenseur des services et de l’environnement

Les maires des petites communes tissent des liens forts avec la population. Ils restent un référent fort en matière de législation. Ils sont élus sur un programme qui doit tenir compte de leurs besoins. Dans ces communes rurales les priorités restent le maintien des services de proximité et la préservation de l’environnement. Le maintien des services de proximité compte pour 20,4%, quant à la préservation de l’environnement sur le territoire de la commune, il représente 19,4% des attentes de la population. Ce thème est même une priorité absolue pour plus de 28% des communes de plus de 10 000 habitants ; une priorité qui s’impose en première position dans le programme des prochaines élections municipales.

L’environnement dans les petites communes

un logo de mairie pour illustrer le bilan maire et environnement
Les maires des petites communes tissent des liens forts avec la population.

La protection de l’environnement est donc la première chose que les électeurs demandent à leur maire dans les communes rurales ; avant même les baisses d’impôt. En effet, interrogés sur les priorités d’action publique que les maires devraient mettre en place dans leur commune ; les Français privilégient la préservation de l’environnement. La gestion environnementale municipale passe par l’élaboration de stratégies locales. Elle prend forme, sous l’impulsion du maire, d’un plan local d’action environnementale ou d’un Agenda 21. Le maire et son équipe municipale doivent, dans ce cadre s’occuper des problèmes de pollution de l’air, de l’eau et de la terre. Ils doivent résoudre les problèmes liés aux risques environnementaux d’assainissement, de déchets dangereux et autres risques d’origine naturelle et anthropique.