Les quotas de pêche créent des remous au Parlement européen

0
122
quotas-de-peche-remous

Les quotas de pêche guidés par le seul profit ?

Les quantités de poissons autorisées à être pêchées, et les espèces permises, continuent de soulever de vifs débats au Parlement européen.

quotas-de-peche-remousLa question du thon rouge, dont les quotas admis viennent d’être fortement rehaussés, divise toujours. Les défenseurs de la biodiversité marine voient dans cette hausse une mesure prématurée et abusive, qui pourrait faire décliner l’espèce dans un futur proche. Dans le collimateur des protecteurs des espèces en danger, on trouve à nouveau le Japon, qui continue d’importer à des fins commerciales de la viande de baleine, celle du rorqual boréal, pourtant interdit à la vente. Par ailleurs, la pêche électrique internationale, pratiquée au moyen d’électrodes fixées aux filets, est fortement contestée par certains pêcheurs, qui la considèrent comme destructrice. Elle a pourtant été autorisée ce 21 novembre par la commission de la pêche du Parlement européen. Un choix qui a heurté les organisations environnementales, qui accuse cette technique de créer un désert marin. Les organisations écologiques, dont l’association Bloom, souhaitent maintenant que le Parlement européen se réunisse à nouveau pour que ce vote soit révisé.