Salon « Viva Technology » : l’édition 2017 sélectionne 32 start-up

0
215
salon viva-technology-

Les start-up françaises à l’honneur.

Les Challenges de la Région Île-de-France ont accueilli plus de 170 start-up, françaises et internationales, qui ont participé au concours des 8 Challenges de la région Île-de-France. Cette compétition est organisée dans le cadre du salon « Viva Technology », qui se déroulera prochainement à Paris du 15 au 17 juin 2017.

Le salon « Viva Technology » fait partie de la première édition de la « Paris Region Smart Weeks », qui s’ouvrira le 8 juin 2017 avec le festival « Futur en Seine ». L’objectif de ce festival dédié à l’innovation est de regrouper les grands événements consacrés aux technologies numériques et les start-up qui les représentent sous un label unique : « Paris Region Smart Event ». Les jurys du concours qui y sera organisé sont composés d’experts régionaux. Ils ont présélectionné 3 à 5 start-up par Challenge, pour un total de 8 Challenges franciliens. Ces jeunes sociétés sont maintenant invitées à concourir dans le cadre de ce salon, afin d’être choisies pour faire partie des 8 lauréats retenus. Les solutions innovantes qu’elles proposent seront ensuite expérimentées sur le territoire. Elles permettront de créer des partenariats avec des institutions régionales, afin de développer leurs activités dans des domaines très variés, comme l’agriculture, l’éducation, le tourisme, ou encore la sécurité. Cette force de propositions d’avenir démontre la grande attractivité de la région Île-de-France, garante de sa bonne santé économique.

Programme des Challenges

Le 15 juin, de 14h à 17h, quatorze start-up françaises et étrangères vont concourir.

Le Challenge 1, organisé sur le thème « Les files d’attentes, une fatalité ? », inaugure ce concours. Son enjeu est de proposer des solutions pour évaluer et donner en temps réel la durée des files d’attente dans les lieux touristiques. La région Ile-de-France a en effet décidé d’améliorer la gestion de l’attente sur ses sites touristiques pour bonifier sa qualité d’accueil.

Le Challenge 2 a pour thème « Comment digitaliser les points d’accueil touristiques et assurer un service sur mesure à l’heure des touristes connectés ? ». La région s’efforce de moderniser la diffusion de ses informations pratiques concernant ses produits touristiques (musées, transports, excursions, etc.), afin de mieux recevoir les millions de touristes français et internationaux qu’elle accueille.

Le Challenge 3 s’intitule « Faut-il être à Paris pour visiter Paris ? » Il concerne une nouvelle expérience touristique et culturelle fondée sur la réalité virtuelle et augmentée. La région souhaite ainsi renouveler l’expérience touristique, en faisant de chaque séjour en Ile-de-France une expérience hors du commun grâce aux outils connectés.

Le vendredi 16 juin, de 14h à 17h, les solutions de onze autres start-up seront évaluées.

Le Challenge 4 concerne la question « Comment les bots et les robots peuvent aider la région Ile-de-France à simplifier ses relations  avec ses usagers, clients, partenaires et entreprises ? » La région souhaite ainsi tester l’intelligence artificielle pour améliorer sa qualité de service auprès des Franciliens.

Le Challenge 5 tente de répondre à la problématique professionnelle « Comment améliorer l’orientation et l’insertion des jeunes en Ile-de-France grâce au Big Data ? » Dans le cadre de l’orientation des jeunes, la région souhaite améliorer ses compétences en s’appuyant sur le Big Data pour mieux informer sur les métiers de demain.

Le Challenge 6 s’adresse au monde rural. Il interroge « Comment rendre les bâtiments agricoles et les exploitations plus intelligents ? » La région veut développer la Smart Agriculture, afin de soutenir la productivité agricole et garantir la qualité de ses produits. L’objectif ici est de trouver l’IoT (Internet des objets) le plus efficace pour répondre aux besoins réels des agriculteurs.

Le samedi 17 juin, de 14h à 16h, sept dernières start-up seront en lice.

Le Challenge 7 s’intitule « Comment améliorer la sécurité à l’intérieur et aux abords des lycées à l’aide du mobile et de l’IoT ? » Dans un contexte quotidien troublé, où la sécurité est devenue primordiale, la région veut la renforcer au sein des lycées et dans leur environnement, en utilisant les possibilités innovantes des outils connectés (les smartphones et l’IoT).

Le Challenge 8 : « Quel dispositif pour mesurer l’état des pistes cyclables en temps réel ? » La région a lancé un plan Vélo, afin de promouvoir la mobilité douce en Île-de-France. Dans ce but, elle souhaite développer un dispositif permettant d’évaluer l’état des pistes cyclables et de mesurer l’affluence de leur fréquentation à partir d’un smartphone.