Technologies numériques et culture : un dialogue d’avenir

0
148
technologies-numériques-culture

Les technologies numériques valorisent le tourisme.

Le Centre des Monuments Nationaux, situé 1 Quai de l’Horloge, dans le premier arrondissement de Paris, illustre bien le dialogue croissant qui se tisse entre les technologies numériques et le secteur culturel.

Très utiles pour mieux faire découvrir le patrimoine français, les nouvelles technologies permettent en effet maintenant de faire des visites « en direct » de monuments tout en restant chez soi, grâce à l’application Periscope, en ouvrant simplement son ordinateur. Par ailleurs, le nouveau portail Internet du Centre des Monuments Nationaux permet d’accéder aux sites d’une centaine de monuments, et de bénéficier d’un service de e-billetterie. Autant de facilités qui simplifient l’accès à la culture, rendue plus attirante, en la faisant sortir de son image austère qui éloigne souvent un public jeune, parfois intimidé. Pour innover dans ce secteur, le numérique s’appuie sur les innovations sorties d’une galaxie d’entreprises dont les applications sont multiples. Ainsi, un jeu vidéo téléchargeable a été lancé sur le roi François Ier, grâce au studio Pinpin Team. Le spécialiste de la modélisation 3D Art Graphique et Patrimoine permet de se promener, à l’aide de la réalité augmentée, au sein de la Villa Cavrois, près de Lille. Ces dernières années, les dépenses consacrées au numérique du Centre des Monuments Nationaux ont été multipliées par six, passant de 100.000 à 600.000 euros en 2014. Elles ont atteint la barre du million en 2015. Grâce à ces investissements, un « Histopad » consultable sur tablette numérique permet maintenant d’effectuer un voyage « augmenté » de la Conciergerie, qui est reconstituée virtuellement à travers plusieurs époques. Cette coproduction a été réalisée par CMN-Histovery, un expert en guides multimédias. Par ailleurs, les drones permettent de visiter aujourd’hui de nombreux sites sous des angles inédits, pour le plus grand plaisir des visiteurs. Les robots ont aussi fait leur apparition, en commençant à guider les personnes à mobilité réduite (exemple : le Château d’Oiron, dans les Deux-Sèvres). En 2015, le Centre des Monuments Nationaux a notamment lancé le premier site de covoiturage culturel avec la start-up Covoiture-Art.com. Enfin, tous les chantiers de restauration sont actuellement précédés de relevés numériques effectués par scanner en 3D. Comme on le voit, les applications permises par les nouvelles technologies jouent un rôle croissant dans le XXIe siècle. Elles contribuent, entre autres, à changer en profondeur les pratiques touristiques, et à encourager la découverte du patrimoine français.