Les trottinettes Bolt : une nouvelle offre arrive à Paris

0
747
La Trottinette Bolt 2

Les trottinettes Bolt : pour plus de mobilité !

La trottinette Bolt
La trottinette Bolt

 

Les trottinettes Bolt sont faciles à repérer. Vertes et électriques, elles vont pouvoir emmener les Parisiens partout où ils en ont envie. À condition bien sûr qu’ils n’aillent pas trop loin. Cette nouvelle marque, lancée hier, va concurrencer les petites roues proposées par Lime et Bird, déjà présentes sur le terrain.

Les trottinettes Bolt : roulez au vert !

C’est la société Taxify, d’origine estonienne, qui propose ce nouveau moyen de transport urbain. Désormais, ces trottinettes seront accessibles via l’application dédiée de la marque. À l’origine, cette firme a commencé dans l’univers des voitures VTC, en tant que concurrente d’Uber. Comme elle l’a annoncé, elle veut devenir en France une plateforme de mobilité : « […] adaptée à tous types de distances, de gammes de prix et de besoins des utilisateurs […]. » Par sécurité, ses véhicules sympathiques seront mis à disposition seulement dans la journée. Ensuite, ils seront récupérés le soir. Ainsi, ils seront mis à l’abri du vandalisme. Une précaution qui différencie Bolt d’autres sociétés (Mobike, Ofo), qui ne craignent pas de laisser leurs vélos accessibles en permanence.

Les trottinettes Bolt : pour se déplacer à petit prix

Bolt, une nouvelle offre pour se déplacer en ville
Bolt, une nouvelle offre pour se déplacer en ville

Côté tarif, l’accès à cette nouvelle trottinette ne coûte qu’un euro. Ensuite, pour chaque minute d’utilisation, il faut débourser 15 centimes. Après, tout dépend du trajet qu’on a prévu. Taxify a calculé qu’en ville, une course sur cinq dure au maximum trois kilomètres. La trottinette électrique est donc parfaitement adaptée à ce type de distance. Ainsi, utiliser ce moyen de transport peu fatiguant et facile à « garer » devrait tenter beaucoup de Parisiens pressés, adeptes des déplacements rapides.

Trottinettes Bolt : une nouvelle solution en ville

Détenue en partie par la société chinoise Didi Chuxing, Taxify possède de sérieux atouts pour s’implanter avec succès dans la Capitale. Son offre constitue une alternative attrayante en libre-service. Celle-ci est différente des vélos et autres scooters, beaucoup plus encombrants. Maintenant, on espère que les utilisateurs sauront respecter l’espace public, en n’imposant pas aux piétons de comportements dangereux. Actuellement, la Mairie de Paris envisagerait de créer de nouveaux endroits de stationnement. Ils seraient obligatoires et spécialement destinés aux trottinettes. Cela devrait limiter les comportements, pas toujours civiques, des abandons sauvages.

Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire

Le Bulletin des Communes suggère également : Lire