L’HÔTELLERIE LYONNAISE GARDE UN BON MORAL

0
119

Dans un contexte général difficile et très concurrentiel, l’année 2015 a néanmoins permis à l’hôtellerie de Lyon de voir son taux d’occupation progresser de 3 %, toutes catégories d’hébergements confondues.

Les prix moyens ont eux augmenté de 2 %. Le secteur de l’hôtellerie économique a été le seul à enregistrer une baisse de son taux d’occupation, de l’ordre de 1 %. Comparée à 2014, la demande globale en nuitées s’est accrue de 4,2 %.