Limitation de vitesse : une mesure contestée par la ruralité

0
183
Une limitation de vitesse mal acceptée

Limitation à 80km/heure : impopulaire !

La limitation de vitesse à 80km les nouveaux Panneaux de rappel

La toute récente mise en place de l’abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/heure sur les routes secondaires, privées d’une séparation par une barrière de sécurité, est pour l’instant impopulaire dans le milieu rural. Vingt-huit présidents de départements viennent d’ailleurs d’exprimer leur opposition à cette mesure.

Baisser la vitesse

De son côté, le Gouvernement reste ferme sur sa décision, en maintenant que les résultats de cette limitation de vitesse devraient se concrétiser par moins d’accidents mortels sur les routes françaises. Un bilan effectif qui devrait être évalué en 2020. La baisse des décès attendue par l’exécutif pourrait atteindre les 300 à 400 par an, soit plus d’une vie sauvée par jour. Le porte-parole du Gouvernement, Philippe Castaner, a déclaré hier qu’il assumait pleinement le fait que cette mesure soit, pour l’instant, impopulaire. Par ailleurs, il a rappelé que les statistiques indiquaient que le milieu rural était deux fois plus touché par des accidents mortels que le monde urbain. Par conséquent, la nouvelle limitation devrait désormais mieux protéger les automobilistes issus des régions.

La pédagogie plutôt que la répression

Pour l’instant, pour faciliter l’implantation de cette nouvelle réglementation, les forces de police ont reçu la consigne, dans un premier temps, de faire plus de pédagogie que de répression à l’égard des conducteurs surpris en excès de vitesseSans aucun doute, le Gouvernement va devoir, dans les prochaines semaines, multiplier les rencontres entre ses délégués interministériels et les élus locaux pour faire accepter sa réforme routièreL’étude qui a été mise en avant par l’exécutif pour justifier sa décision de réduire la vitesse routière est actuellement très contestée par de nombreux conducteurs, et même par certains experts. Ils sont nombreux à la juger inexacte, approximative et insuffisante en terme de kilométrage testé (seulement 86 kilomètres).

Une distance de freinage réduite

En réponse à ces critiques, les spécialistes de la sécurité routière, appuyés par certains urgentistes, rappellent qu’en diminuant la vitesse d’un véhicule, on réduit mécaniquement la distance nécessaire pour qu’il freine. Le gain ainsi réalisé pour freiner entre une voiture qui roule à 80 km/heure et une autre qui roule à 90 km/heure est de 13 mètres. Cette distance permet donc d’éviter des collisions graves, et atténue la violence des chocs potentiels, ce qui entraîne forcément une diminution des accidents mortels. Cette réduction, qui rallonge finalement peu les temps de trajet, limite aussi le nombre des blessés sur la route, qui restent parfois invalides à vie.

Un débat sur la limitationde vitesse à approfondir

Les partisans de cette mesure et ses opposants, qui préféreraient notamment que l’état des routes soit amélioré, vont sans doute rester divisés dans les prochaines semaines, malgré les débats dans lesquels ils se rencontreront. Ce n’est qu’après un délai suffisant d’application de la nouvelle limitation de vitesse que l’on pourra réellement estimer, chiffres à l’appui, l’efficacité et les bénéfices obtenus grâce à cette mesure encore très contestée.

Le Bulletin des Communes suggère : Lire