Linky : inquiétude des élus et de la population

0
171

Les nouveaux compteurs électriques Linky dont l’installation commence, font débat dans les communes.

Les nouveaux compteurs électriques Linky dont l’installation commence, font débat dans les communes.  L’inquiétude de la population face à une possible dangerosité de ces compteurs « intelligents » amène nombreux élus à appliquer le principe de précaution en prenant des arrêtés dit « anti-Linky ». Certains préfèrent attendre les résultats d’une étude commandée par l’Etat à l’Agence national de sécurité sanitaire sur les risques potentiels de ces nouveaux dispositifs.  L’opposition aux compteurs Linky gagne de plus en plus de communes, une vingtaine ont voté pour refuser leur installation. Des usagers se mobilisent et sont souvent soutenus par leurs élus. Cette opposition passe souvent par des délibérations de conseils municipaux. Le remplacement des compteurs chez les habitants doit avoir l’autorisation de la commune ou de l’intercommunalité ; EDF n’est que concessionnaire et gestionnaire, les ouvrages des réseaux publics de distribution appartiennent, eux, aux collectivités territoriales.