L’Isle d’Espagnac : commune sans pesticide

0
144

L’Isle d’Espagnac a décidé de s’engager en faveur du développement durable.

Alors qu’au 1er janvier prochain, les produits chimiques phytosanitaires seront interdits aux collectivités ; l’Isle d’Espagnac, comme plus de 4 000 communes de plus de 5 500 habitants a pris les devants. La décision de supprimer les pesticides a été votée par le conseil municipal dès 2011 mais elle n’a pas été facilement acceptée par la population. En effet, une commune sans pesticide relève plus d’une révolution culturelle que technique. Si ce changement a été applaudi par les services techniques, par contre la population n’a pas tout de suite été conquise. Les employés municipaux se plaignaient de désagréments sonores et de maux de tête, les habitants eux ne sont pas tous enchantés par le plan de gestion différencié mis en place dans la commune. La ville de l’Isle d’Espagnac reconnait, depuis, n’avoir pas assez communiqué pour expliquer les transformations qui allaient avoir lieu et leurs conséquences sur la flore. Reste que la ville est satisfaite : elle économise 8 000 à 10 000 euros annuels de produits pesticides. La communication se fait désormais régulièrement et les explications passent mieux auprès des habitants de la commune.[one_fourth last=”yes” spacing=”yes” center_content=”no” hide_on_mobile=”no” background_color=”” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” background_position=”left top” hover_type=”none” link=”” border_position=”all” border_size=”0px” border_color=”” border_style=”” padding=”” margin_top=”” margin_bottom=”” animation_type=”” animation_direction=”” animation_speed=”0.1″ animation_offset=”” class=”” id=””][/one_fourth]