Logement : l’habitat devient de plus en plus connecté

0
307
La Domotique Envahit Le Secteur De Lhabitat Copie

Logement : la révolution domotique progresse

Dessin de maison connectee

Le logement est un secteur qui n’échappe pas à l’essor des objets connectés. En effet, ces derniers ne se multiplient pas seulement dans notre quotidien. Aujourd’hui, les professionnels veulent les intégrer de la façon la plus harmonieuse qui soit dans les nouvelles habitations. Tout en conservant une place centrale à l’humain, au milieu de toutes ces nouvelles technologies.

Une réunion de réflexion

Le 15 novembre dernier, une table ronde a eu lieu à Paris. Baptisée « Premières Assises du Logement », elle était animée par quatre spécialistes des secteurs de la domotique et de l’habitat. Son but était de faire le point sur les principaux enjeux et défis soulevés par les logements connectés et leurs usages. Les intervenants ont ensuite proposé des solutions aux problématiques qu’ils rencontrent le plus souvent.

De nouveaux métiers

Dessin de maison intelligente
On peut aisement controler chaque piece a distance

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique, a souligné que l’Internet des objets (IoT) bouleverse beaucoup de comportements dans le logement. En effet, ces objets sont en train de devenir de plus en plus désirables pour beaucoup de Français. Aujourd’hui, il est devenu difficile d’imaginer une famille moderne qui serait prête à vivre sans caméras de surveillance. Ou encore, privée d’assistants personnels intelligents. Selon lui, ces évolutions nécessitent de créer de nouveaux métiers. Notamment pour aplanir les inquiétudes liées à la cybersécurité et à la collecte indésirable des données.

Un raz-de-marée de données

L’explosion de  notre production de données est devenue énorme. Un constat qu’a expliqué Alain Foucaran, professeur et directeur de l’Institut d’Electronique et des Systèmes (IES). Par exemple, en 2011, l’humanité a produit en une seule année autant de données que toutes celles qui ont été créées avant 2003. Ainsi, en six ans, notre production à la minute de données a égalé celle que nous faisions avant en une journée. 

Des conséquences sur l’immobilier

Les promoteurs immobiliers étaient représentés par Yann Ludmann, directeur des technologies et des systèmes d’information chez Nexity. Il a expliqué que l’engouement pour les nouvelles technologies bouleversait aussi son métier. Ainsi, en quelques années, la domotique est devenue un véritable produit d’appel dans le logement. On la retrouve notamment dans l’offre, devenue obligatoire, de volets électriques et de solutions de sécurité de plus en plus sophistiquées. Idem pour les installations d’éclairages et de chauffages pilotables à distance. En plus, les nouveaux outils techniques disponibles devraient bientôt faire disparaître le métier de syndic. A domicile, ces systèmes permettront aussi de servir de relais d’informations aux mairie locales.