Lumière bleue : le danger caché des écrans numériques

0
335
Les émissions intensives de lumière bleue sont dangereuses pour la vue.
Face aux émissions de lumière bleue, il faut se protéger.

Lumière bleue : gare aux abus !

La lumière bleue qui est projetée par les écrans numériques peut être dangereuse pour la vue. Surtout en cas d’exposition trop fréquente et prolongée. En fait, des tests scientifiques ont montré que cette lumière bleutée, propre aux  écrans, pouvait entraîner une autodestruction de la rétine.

Des tests scientifiques validés

Dans un récent communiqué publié par le magazine Nature, le chercheur Ajith Karunarathne, explique : « […] la lumière bleue atteint notre vision en endommageant la rétine à l’intérieur de l’œil. » Cette information confirme les travaux menés par différents chercheurs, notamment américains, sur les conséquences délétères de la lumière bleue sur la rétine. En fait, à haute dose, elle force la rétine à s’autodétruire. Ainsi, s’exposer de manière trop prolongée à la lumière émise par les ordinateurs, les smartphones et les tablettes numériques est nocif pour notre vue. Cela peut causer une dégénérescence maculaire, voire une perte complète de la vision. De fait, les scientifiques ont découvert que la lumière bleue pouvait développer des molécules toxiques à l’intérieur de la rétine. Le problème, c’est qu’en cas de dommages, ceux-ci sont malheureusement irréversibles. En effet, les cellules de l’oeil qui ont été atteintes ne se régénèreront pas. Une très mauvaise nouvelle pour les utilisateurs compulsifs de tablettes et de smartphones.

La vue des enfants et des seniors

S'exposer à la lumière bleue trop longtemps peut être dangereux pour la rétine.
La lumière bleue des écrans peut agresser la rétine.

Désormais, on sait que la lumière bleue des écrans peut constituer un facteur de risque non négligeable pour la vue. En particulier celle des enfants et des seniors. En effet, les yeux des plus jeunes sont plus fragiles. Chez les seniors, ils peuvent développer un dégénérescence maculaire liée à l’âge, la DMLA. Cette maladie, qui endommage la zone située au milieu de la rétine, provoque progressivement une perte de la vision centrale. Elle touche environ 8 % des Français, à partir de l’âge de 50 ans. A l’avenir, un traitement à base de gouttes ophtalmiques pourrait être proposé, mais rien n’est encore sûr. Donc, à partir de 50 ans, les personnes exposées quotidiennement aux écrans émetteurs de lumière bleue doivent s’en protéger. A l’inverse, on sait aussi que les lumières vertes, jaunes ou rouges sont sans danger. 

Des moyens de protection

Aujourd’hui, depuis de nombreuses années, beaucoup de gens sont exposés à la lumière bleue, de façon intensive. Pour celles et ceux qui veulent se protéger les yeux, des moyens existent. D’abord, on peut porter des lunettes adaptées, destinées à mieux filtrer la lumière bleue. On peut aussi restreindre son utilisation du téléphone portable, de la tablette numérique ou de l’ordinateur, surtout utilisés dans le noir. Enfin, on peut aussi faire attention à bien s’éclairer dès qu’on lit. Pour ceux qui sont obligés de lire longtemps et souvent sur des écrans, ils peuvent utiliser des réglages adaptés, ou des logiciels qui réduisent l’émission de lumière bleue.

Le Bulletin des Communes suggère de lire aussi cet article du site Doctissimo : http://www.doctissimo.fr/sante/maux-quotidiens/ordinateur-sans-douleur/lumiere-bleue-danger-prevention