Maisons de Services Au Public : un Plan de développement prévu

0
2442
Bientôt, 700 nouvelles Maisons de Services au Public devraient être créées.
D'ici 2022, 700 Maisons de Services au Public devraient être créées.

Maisons de Services Au Public : une par canton

La question des Maisons de Services Au Public (MSAP) a été abordée par Emmanuel Macron, lors de sa conférence de presse très attendue du jeudi 25 avril. A cette occasion, le président a annoncé qu’il voulait développer le réseau français des MSAP, afin de réduire les fractures territoriales existantes. Son objectif est de faire en sorte qu’il existe une Maison par canton d’ici 2022. Ce, grâce au nouveau Plan « Maison France Service ».

Un réseau à développer

Créées en 2010, les Maisons de Services Au Public sont aujourd’hui environ 1.300. Dans les prochaines années, le Plan de développement souhaité par Emmanuel Macron porterait ce total à 2.000. Soit, une MSAP pour chaque canton. Cette stratégie aurait pour but de renforcer la proximité des services publics avec les citoyens. Principalement dans les zones rurales. Ainsi, l’avantage serait de permettre aux habitants de se sentir moins isolés. De fait, les fractures territoriales actuelles pourraient alors être réduites.

Le rôle des mairies

Suite à cette annonce du président Macron, de nombreux élus s’interrogent. En effet, la création de nouvelles MSAP d’ici 2022 pose la question du rôle que vont continuer à jouer les mairies. Quels services publics vont-elles pouvoir offrir, par rapport à un réseau renforcé de Maisons de Services Au Public ? Une interrogation justifiée, quand on sait qu’il existe actuellement 35.000 mairies sur le territoire. Aujourd’hui, elles sont en contacts réguliers avec 22 millions de ruraux. Par ailleurs, dans certains cantons plus étendus, il arrive que plusieurs Maisons de Services existent déjà. Ce qui pose un problème d’harmonisation, pour que ces MSAP communiquent correctement entre elles et soient véritablement efficaces. De plus, elles sont parfois très éloignées de certains habitants.

Des interrogations subsistent

Le réseau des Maisons de Services Au Public devrait se renforcer.
Les Maisons de Services Au Public vont être plus nombreuses.

Après cette annonce du président Macron, certains maires se demandent pourquoi ne pas se servir des mairies rurales déjà existantes. En effet, elles font déjà partie du patrimoine commun, et elles peuvent tout autant fournir des services publics. De plus, financer des améliorations dans leur fonctionnement pourrait revenir moins cher que de créer 700 MSAP supplémentaires. Enfin, via leurs mairies, les communes pourraient simplement renforcer leur coopération avec les MSAP. Ainsi, les mairies conserveraient leur rôle initial. A savoir, offrir les premiers contacts de proximité aux habitants, pour les guider ensuite vers les administrations adéquates.

Les doutes de certains élus

En conclusion, iI n’est pas certain qu’à terme les MSAP puissent être plus efficaces en matière de services offerts. D’ailleurs, récemment, la Cour des Comptes a signalé que les Maisons de Services Au Public avaient des difficultés à ressembler toutes les informations nécessaires aux administrés. Par conséquent, une centralisation renforcée pourrait ne pas être une bonne solution pour améliorer les services publics.