Marin Sauvajon : une histoire quotidienne exemplaire

0
176
Marin Sauvajon Recoit La Legion Dhonneur

Marin Sauvajon : une leçon de courage

Image d'un journal televise.
Le geste de bravoure Marin Sauvajon, raconté à la télévision.

Marin Sauvajon va être décoré de la Légion d’honneur pour le courage exemplaire dont il a fait preuve. Cette décoration lui sera remise pour « services exceptionnels ». Aujourd’hui très handicapé, ce jeune homme avait spontanément défendu un couple, en 2016, violemment agressé devant lui dans la rue. Malgré des séquelles très importantes, il ne regrette pas son geste.

Une bravoure spontanée

La vie de Marin Sauvajon a basculé le 11 novembre 2016, près de la gare de Lyon-Part-Dieu. Ce jour là, alors qu’il attend le bus avec sa petite amie, le jeune homme, âgé de 20 ans, voit un un couple de quadragénaires se faire agresser par un adolescent hyper violent. Après avoir stoppé l’incident, croyant que c’est fini, Marin prend le bus, sans se méfier. Soudain, surgissant derrière lui, l’agresseur qui l’a suivi le frappe fortement en pleine tête avec une béquille. Suite à ces coups, Marin s’effondre. Il restera dans le coma pendant quinze jours, victime d’une grave lésion cérébrale. Ensuite, iI reprend connaissance, mais en ayant presque perdu la mémoire. C’est le début d’une lente rééducation.

Une reconstruction difficile

Deux ans après cet incident, les séquelles physiques et psychologiques de Marin Sauvajon sont lourdes. Elles risquent de l’handicaper à vie. Les pronostics médicaux le concernant sont peu optimistes. Pourtant, Marin se bat chaque jour pour redevenir le jeune homme qu’il a été. Malgré des diagnostics réservés, il parvient à retrouver lentement ses capacités. Sa reconstruction étonne son entourage, mais il tient bon. Il s’efforce de récupérer ses facultés cognitives endommagées, ainsi que sa motricité. Pris en charge par divers spécialistes, il reste ouvert à toutes les nouvelles techniques susceptibles d’améliorer sa santé.

Une association et un coffret de soins

Portrait de la mere de Marin Sauvajon
La mère de Marin Sauvajon.

Pour que son fils puisse accéder aux meilleures thérapies, sa mère, Audrey, a fondé l’association « La tête haute je soutiens Marin ». Par la suite, elle a aussi créé le Coffret d’Aide aux Patients (CAP), destiné aux personnes atteintes de lésions cérébrales. Conçu avec une neuroscientifique, ce coffret comporte un livret qui permet notamment de faire travailler sa mémoire. Ce coffret est consultable en ligne, sur le site de l’association. Par ailleurs, les proches des patients concernés peuvent le recevoir gratuitement. Les effets positifs de ce coffret sont réels. En effet, divers services français de réanimation s’y intéressent et l’ont déjà demandé.

Une histoire exemplaire

Depuis deux ans, le parcours courageux de Marin Sauvajon a provoqué une forte émotion. Celle-ci a entraîné une grande solidarité. Ainsi, plus de 85.000 personnes ont signé une pétition en ligne pour qu’il reçoive la Légion d’honneur. Cette demande vient d’être exaucée. Quand elle a su que son fils de 22 ans allait être décoré, sa mère Audrey a déclaré : « Je n’ai pas attendu cette médaille pour être fière de lui […]. » Aujourd’hui, quand on demande à Marin s’il regrette son geste, alors qu’il a changé sa vie, il affirme : « Si c’était à refaire, je le referais. » Pour lui, cet acte de bravoure reste une réaction tout à fait normale.