Mégacomplexe Europacity : un immense projet immobilier irréaliste ?

0
4457
Cropped Europacity

Mégacomplexe Europacity : un chantier vivement contesté

Porté par le groupe Auchan et le conglomérat chinois Wanda, le projet de mégacomplexe Europacity, au nord de Paris, révèle diverses incohérences de la part des pouvoirs publics. Alors qu’aujourd’hui de nombreux efforts tentent de lutter contre le réchauffement climatique, Europacity semble aberrant pour de nombreux urbanistes.

Un concept jugé incohérent

Pour de nombreux spécialistes et architectes, le projet de mégacomplexe Europacity, prévu dans le Triangle de Gonesse, dans le Val-d’Oise, est en totale contradiction avec le souci actuel de revégétaliser les métropoles. De fait, recouvrant une surface de 80 hectares, et intégrant un centre commercial de 230.000 m2, avec 500 boutiques, Europacity paraît pharaonique. De plus, ce projet comporte un immense parc de loisirs de 150.000 m2, des hôtels comportant 2.700 lits et une large zone de bureaux.

Un danger économique

Pour certains, cette immense zone commerciale supplémentaire représente un danger économique réel pour les petits commerces des villes voisines. Normalement, une gare dédiée du Grand Paris Express doit desservir ce mégacomplexe surdimensionné. Evidemment, des fonds publics doivent financer sa construction. Or, de nombreuses analyses montrent que ce projet de centre commercial contredit les principes écologiques les plus élémentaires. En effet, il devrait beaucoup polluer. Pour un budget global  de 3,1 milliards d’euros !

De nombreux opposants

ontrairment à d'autres projets urbains, le mégacomplexe Europacity ignore la végétalisation.
Beaucoup d’opposants jugent le mégacomplexe Europacity aberrant. Notamment parce qu’il ignore le principe de végétalisation.

Le célèbre architecte danois Bjarke Ingels, connu pour sa mégalomanie, a imaginé le mégacomplexe Europacity. POr, son idée a déjà soulevé de nombreuses polémiques. Ainsi, la Commission Départementale de Préservation Des Espaces Naturels, la CDPENAF, s’y est opposé. De même que l’ancien ministre Nicolas Hulot. De plus, le Plan Local d’Urbanisme de Gonesse est aujourd’hui rejeté. Par ailleurs, les décisionnaires ont annulé la proposition de la ZAC Triangle de Gonesse. Enfin, des militants, farouchement remontés contre ce projet, ont manifesté dernièrement pour exprimer leur colère.

Des travaux en cours

Malgré tout, cet été, les travaux de la future gare, située en plein champ, à 1,7 kilomètre de toute habitation, ont déjà commencé. Alors, au mépris des multiples critiques, pourtant très étayées, l’Etat voudrait-il imposer le mégacomplexe Europacity en force ? En attendant, son chantier se poursuit.