Méthanisation : recyclage et énergie

0
599
une unité de méthanisation
Méthanisation : recyclage et énergie

Méthanisation : un projet pour Brioude

une unité de méthanisation
Méthanisation : recyclage et énergie

La méthanisation peine à trouver sa place en France. Seulement 500 unités sont en activité dans notre pays alors même que le gouvernement entend accélérer son développement. A Brioude, on a franchi le pas avec une unité de méthanisation qui sera fonctionnelle au printemps 2019. Elle consommera 29 tonnes de déchets par jour.

Méthanisation : c’est quoi exactement ?

La méthanisation est un procédé biologique qui permet de valoriser des matières organiques en produisant du biogaz et un digestat. Le biogaz est une source d’énergie renouvelable. Il se compose en moyenne de 55% de méthane et de 40% de CO2. Le digestat est, lui, utilisé comme fertilisant. Il ne contient que de la matière organique non dégradée et de l’eau. Il s’agit d’un procédé à la fois innovant mais bien connu pour produire du biogaz à partir de matière organique, sous l’action de différentes bactéries et en absence d’oxygène.

Méthanisation et agriculture

Les Chambres d’agriculture soutiennent et développent les projets de méthanisation agricoles et territoriaux, individuels ou collectifs. Ces projets peuvent être tournés vers la cogénération : l’injection du biogaz dans les réseaux de gaz naturel. Ils peuvent également avoir pour objectif de produire du biométhane carburant. Les Chambres d’agriculture souhaitent ainsi porter les intérêts des agriculteurs. Les bénéfices de ce procédé sont nombreux. La production d’énergie renouvelable et la valorisation des effluents agricoles contribuant ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre sont les deux premiers. L’évolution des pratiques et assolements permettent d’augmenter l’autonomie en azote et la couverture des sols. Enfin cette pratique s’inscrit dans des projets territorialisés combinant traitement des déchets, énergie locale et création de valeur ajoutée et d’emplois.

Methanisation: l'utilisation de déchets organiques
méthanisation: la valorisation des effluents agricoles contribuent ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Méthanisation à Brioude

Brioude est un bel exemple de projet que soutiennent les Chambres d’agriculture et les territoires. Dix agriculteurs répartis sur quatre exploitations se sont lancés dans un tel projet. Cette unité sera construite à Saint-Laurent-Chabreuges. Elle va permettre de recycler les déchets agricoles. Elle va également produire du biogaz qui va alimenter les foyers de Brioude en gaz vert à hauteur de 10% de leur consommation. Ce projet devrait être opérationnel au printemps 2019. Il s’agira là du premier méthaniseur implanté en Haute-Loire et destiné à la production de gaz de ville. La majorité de ces unités  fournissent de l’électricité ou de la chaleur mais là, le choix s’est porté sur le biogaz. Utiliser la méthanisation pour produire du gaz permet de diminuer son impact carbone en supprimant les stockages de fumier à l’air libre. Cela permet de contenir les émanations de gaz à effet de serre. Cela permet également de limiter les pertes énergétiques. En effet, il faut bruler trois kWh de biogaz pour produire un kWh d’électricité par méthanisation. Il est donc beaucoup plus rentable et efficace de produire et consommer directement le biogaz.